[UNBOXING] Astérix et le Domaine des Dieux – Edition Prestige

00

Je vous propose le déballage du film d’animation Astérix et le Domaine des Dieux, réalisé par Alexandre Astier, reçu ce jour.

Alexandre Astier est le talentueux créateur de Kaamelott, tout le monde le sait, mais il est également un humoriste d’exception, avec ses deux spectacles qui mélangent avec finesse l’humour et la culture, Que ma joie demeure (une leçon de musique donnée par Bach, teintée de quelques éléments biographiques) et l’Exo-conférence, qui traite des théories autour de la vie extra-terrestre, que je n’ai pas encore pu voir, le spectacle n’étant pas sorti en DVD et n’ayant pas fait l’objet d’une représentation dans mon île.

Par ailleurs, je suis coupable d’avoir raté son adaptation d’Astérix, visiblement très réussie et surtout, fidèle à la bande dessinée. Alors il est temps de se rattraper, en commençant par un déballage en bonne et due forme, c’est parti !

Le coffret sous blister :

01

02

Sans blister :

03

Quand on l’ouvre, on découvre les trois médailles de la Monnaie de Paris, et le livret cartonné de la BD à la 3D :

04

Le livret :

05 - Livret 1

Il a clairement l’apparence d’un mini-album de bande dessinée, ce qui est une idée sympathique pour les fans d’Astérix :

06 - Livret 2

Du coup, nous avons là une très bonne reliure qui nous permet d’ouvrir facilement le livret sans avoir peur de la déchirer. On est donc toujours dans le concept « Bande dessinée », et ce n’est pas pour nous déplaire :

07 - Livret 3 reliure

Le livret ouvert :

08 - Livret 4 ouvert

On poursuit le déballage, avec le film. Notez par ailleurs qu’en dessous du film, dans le coffret, se trouve une belle reproduction de gravure « Divina Domus » :

09 - BR 1

Le boîtier du film, face avant :

10 - BR 2 avant

Avec un effet carton 3D :

11 - BR 3 avant 3D

Face arrière :

12 - BR 4 arrière

L’ouverture face avant :

13 - BR 5 ouverture

Notez la présence de divers flyers, notamment les places offertes pour tout achat d’une place adulte :

14 - BR 6 ouverture avant

Boîtier ouvert face arrière :

15 - BR 7 ouverture arrière

Et enfin, voici les trois beaux petits médaillons :

16 - Pièces 1

17 - Pièces 2

18 - Pièces 3

Face avant :

19 - Pièces 4 avant

Et face arrière :

20 - Pièces 5 arrière

Pour finir, je vous propose le classique plan d’ensemble :

21 - Plan d'ensemble

Voilà donc un coffret particulièrement classe, respectueux du fan de la BD autant que du film, et je ne serais pas surpris qu’Alexandre Astier ait fortement contribué à la conception de ce collector, vu le soucis du détail (je pense notamment à la reproduction « Divina Domus », qui nous imprègne, dès l’ouverture du coffret, de l’ambiance gallo-romaine rendue exceptionnellement dans le cadre de l’un des albums les plus aboutis de la saga.

Après visionnage, je rédigerai peut-être une critique.

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s