[DERNIER ACHAT] Borderlands : The Handsome collection

03 - Borderlands

Comme ces imprévus qui font plaisir, j’ai finalement acheté Borderlands : The Handsome Collection sur PS4.

Disponible depuis le 27 mars 2015 sur PS4 et XBox One, il s’agit d’une compilation regroupant les épisodes Borderlands 2 et The Pre-Sequel, ainsi que tous leurs DLC, deux jeux initialement sortis sur les précédentes générations, PS3 et XBox 360.

01

Le boîtier du jeu

Cette saga a pour originalité d’être un style de jeu au mélange très intéressant, car il s’agit d’un FPS-RPG. En français, pour ceux qui l’ignorent (mais je suppose qu’il ne doit pas y en avoir beaucoup), je parle de jeu de tir à la première personne, avec un aspect jeu de rôle qui apparaît dans la progression de notre personnage, ainsi que la gestion de ses compétences : abattre des ennemis vous fait gagner de l’expérience, et à chaque niveau, vous bénéficiez d’un point de compétence que vous pouvez attribuer à votre personnage.

Je précise que je n’ai joué qu’au second épisode, et je regrette d’ailleurs de ne pas avoir découvert plus tôt cette superbe saga, qui a encore -j’en suis sûr, beaucoup à nous offrir. Le monde post-apocalyptique de la planète Pandore est exaltant. D’ailleurs, dans la dernière bande-annonce de Mad Max : Fury Road, particulièrement exceptionnelle, on y découvre de nombreuses similitudes avec l’univers du jeu, qui lui-même puisait quelques inspirations dans la saga Mad Max originale. Une façon de boucler la boucle, en quelques sortes, d’autant qu’aujourd’hui, c’est un fait : les cinéastes s’inspirent de plus en plus souvent de la direction artistique de certains jeux vidéo. Je suis désolé, mais je suis persuadé que Snider s’est (un peu trop) inspiré de l’ambiance de Mass Effect pour retranscrire Krypton, dans Man of Steel. Suis-je le seul à le penser ? En tous cas, c’est un ressenti que j’ai eu dès les premières secondes.

Mais je m’éloigne du sujet : vous l’avez sans doute compris, Borderlands n’est pas qu’une saga post-apo second degré, mais un univers vaste et détaillé, qui en plus, nous offre des combats sont hyper nerveux et jouissifs, les personnages complètement déjantés et l’humour fait mouche.

La bande-annonce de la compilation (source : IGN)

La progression dans le jeu se fait avec un élément qui la rend encore plus passionnante : le Loot ! Au fil du jeu, vous ramasserez du butin, aussi bien de l’argent que des armes, des centaines d’armes réparties en différentes catégories (pistolet, fusil sniper, mitraillette, etc.), des grenades, des boucliers, le tout classé selon un code de couleur qui vous indiquer le taux de rareté de l’arme et, par conséquent, son prix de revente plus ou moins intéressant.

De plus, le jeu pourra être abordé d’autant de façon qu’il y a de personnages jouables (6 par jeu, en tenant compte des DLC), car chacun d’eux dispose d’une attaque spécifique qui vous permettra d’aborder le jeu différemment…même si en règle générale, je l’avoue, je suis très attaché au fusil d’assaut et au sniper, quel que soit le personnage que j’aurai préalablement choisi.

Bref, le but de cet article n’est pas non plus de partir sur un test, une critique ou une analyse du jeu. Simplement que j’ai craqué pour cette compilation très sympathique, qui garantit de nombreuses heures de jeu dans un univers déjanté et passionnant.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s