[BLU RAY] Les Dents de la mer – Edition Steelbook

00

Classique parmi les classiques, Les dents de la mer est l’une des plus grandes réussites de Steven Spielberg et, même s’il ne figure pas parmi mes préférés du réalisateur, je peux vous garantir que 40 ans après sa sortie, le film demeure une référence,, et le travail effectué sur sa restauration pour le Blu Ray, dont je vous propose le test aujourd’hui, fait de lui un indispensable !

Les Dents de la Mer ou Jaws, est un film réalisé par Steven Spielberg, avec Roy Scheider, Robert Shaw, Richard Dreyfuss et Lorraine Gary. Réalisé en 1975, il n’est pas seulement connu pour la peur qu’il a engendré, ni la stigmatisation du requin, mais aussi pour sa musique, composée par l’inépuisable source d’imagination John Williams.

Le film traite, certes, de la panique qu’engendre un requin sur l’île d’Amity, mais Spielberg traite sa présence avec l’art de la suggestion, qu’il maîtrise parfaitement, d’autant que la suggestion, dans les films, entretient davantage la peur que l’on peut ressentir que le fait de montrer l’objet de la peur. D’autant que, outre les rares apparitions visuelles du requin, le film traite de la traque de la bête en plusieurs étapes, incluant les petites contrariétés politiques (la municipalité qui s’inquiète davantage de la mauvaise publicité que ferait le requin, que de ses victimes).

Bref, même si d’un point de vue purement technique et esthétique (hors effets spéciaux, je précise !), si j’estime que le travail de Spielberg est largement plus abouti dans Jurassic Park, pour rester dans le thème de la terreur, et en tenant compte de toute l’expérience qu’il a accumulée d’ailleurs, les Dents de la Mer est un incontournable et, comme je l’ai indiqué plus haut, sa version Blu Ray a fait l’objet d’un travail particulièrement réussi.

Nous allons nous arrêter dans un premier temps sur le Steelbook.

Le Steelbook, face avant :

02

Vue d’ensemble de l’extérieur (notez que la face arrière est désespérément vide…dommage, car le steelbook est vraiment beau) :

06

Un plan sur l’embossement :

07

Vue d’ensemble de l’intérieur, sans disque :

05

Vue d’ensemble de l’intérieur, avec les disques et une fiche explicative pour la copie numérique :

04

En ce qui concerne le travail effectué sur l’image du film, j’ai été particulièrement bluffé par la qualité de traitement. Du niveau de 2001, Odyssée de l’espace, on en ressent davantage la remasterisation sur les couleurs naturelles du film. Il faut cependant distinguer les images de jour, qui sont donc sublimes, et celles de nuits, qui accusent la présence de grains, mais il me paraît difficile de considérer cela comme un énorme défaut, tellement le film flatte nos rétines.

Mais là où l’on peut se rendre compte que le talent de Spielberg fait toujours effet quarante ans plus tard, c’est à travers le son. Si j’ai bien compris, le doublage a été refait en 2005, pour permettre une restauration complète du son. Par conséquent, si vous choisissez la version originale ou la version française avec son nouveau doublage, vous aurez droit à un magnifique 7.1 ! Et quand je dis magnifique, je n’exagère pas ! Rien que la fameuse scène du bateau où le requin se prend son petit apéro est terrifiante, avec ces bruitages particulièrement écoeurants. Le travail apporté au son vous fera encore frissonner comme au premier jour !

Le menu du film est pas mal, même si je dirais mi-figue mi-raisin. En effet, les images et la musique choisies mettent dans l’ambiance, mais on a droit à un menu animé standard d’Universal -toujours mieux à prendre que les menus statiques de Warner, mais qui manque clairement d’imagination et d’immersion. Un tout petit point noir dans un océan de qualités (et de peur :S)

Les bonus, enfin, nous offrent de quoi nous rassasier. S’ils sont généreux, nous retiendrons surtout le long making of (plus de deux heures), qui revient sur l’incroyable périple de la réalisation du film, ainsi qu’un petit documentaire sur sa remasterisation, supervisée par Spielberg himself).

Bref, dois-je le redire ? C’est un indispensable !

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s