[DERNIERS ACHATS] Blu Ray – Partie 2 : Du steelbook et des promos

00

Bonjour à tous,

Je vous retrouve pour ma seconde et dernière partie consacrée aux Blu Ray. Pour cet article, je vous propose surtout du Steelbook, mais un peu d’Amaray aussi.

Pour une meilleur lisibilité, j’ai regroupé d’un côté les steelbooks, de l’autre les Amarays, le tout par ordre alphabétique.

LES STEELBOOKS

APOLLO 13

Pour commencer, voici le film qui a amorcé les prémices du drame spatial, près de 20 ans avant Gravity. Réalisé par Ron Howard, qui a le mérite d’avoir toujours exploré de multiples genres, le film dispose également d’un bon casting, ce qui était vital pour nous permettre de suivre les mésaventures de ces trois astronautes, qui subissent un véritable drame en huis-clos parallèlement suivi par des millions de spectateurs à l’époque. Sa musique est composée par le regretté James Horner, décédé il y a quelques jours, et auteur de nombreux thèmes connus, parmi lesquels Titanic et Avatar, mais aussi Cocoon, Star Trek (les 2 et 3 de l’époque Shatner/Nimoy), Brave Heart, etc.

Bon, cela dit, la musique d’Apollo 13 n’est pas la meilleure qu’il ait faite. Pour commencer, je vous propose la vue d’ensemble de l’extérieur :

04

Sobre, classe, tout ce que j’aime. Vue d’ensemble de l’intérieur :

03

Immersif, non ? Moi, j’adhère ! 🙂

BLANCHE-NEIGE ET LE CHASSEUR

Non, non et non, Kirsten Stewart n’est pas plus belle que Charlize Theron ! Bon, en dehors de ce faux début purement subject…non, il n’est pas subjectif, c’est une évidence. Bref, en dehors de ce faux débat, je n’ai pas spécialement accroché à ce film, même si la musique du générique de fin est plutôt cool ! Mais le côté Blanche-Neige en armure, légèrement calqué sur Alice de Tim Burton, et cette volonté de donner un ton purement fantasy ne m’ont pas paru spontanés du tout. Et dire que Rupert Sanders va réaliser le film Ghost in the Shell me saoule, Kirsten Stewart me saoule (et pourtant, à l’époque de Panic Room, j’avais dit qu’elle était prometteuse), et voir qu’il s’agit de l’un des derniers films de Bob Hoskins me saoule.

Il n’empêche que le film bénéficie de quelques qualités. Par exemple, j’ai bien aimé les décors, que j’ai même trouvés plus recherchés et plus immersifs que ceux de Maléfique, que j’ai trouvé peu inspirés (ce qui ne veut pas dire que je l’ai préféré pour autant à ce dernier, au contraire !), Charlize Theron est décidément belle et excellente actrice, et on va dire que le rôle du chasseur est exploité de manière intéressante. Et puis le visuel du steelbook claque bien !

Bref, une vue d’ensemble de l’extérieur :

10

Vue d’ensemble de l’intérieur :

11

Malgré ce que j’ai pu dire sur Kirsten Stewart, je trouve ce visuel particulièrement classe ! Comme quoi, vous voyez bien que je ne m’enferme pas complètement dans mes propres opinions ^^

EPIC : LA BATAILLE DU ROYAUME SECRET

Un film d’animation que j’ai beaucoup aimé, et que je suis ravi d’avoir pu trouver aussi facilement en steelbook, que je trouve superbe au passage ! Une belle histoire, de l’humour et de l’aventure, tout ce qu’il faut pour passer un bon moment. Mais le public lui a largement préféré Moi, Moche et Méchant 2, sorti la même année et pourtant pas aussi inspiré. A noter que le Steelbook est accompagné d’un magnet.

Face avant, avec le magnet :

06

Vue d’ensemble de l’extérieur :

07

Vue d’ensemble de l’intérieur :

08

EXODUS

Sorti dernièrement en Blu Ray, je n’ai toujours pas vu le film, mais j’avoue que j’appréhende un peu. D’un côté, Ridley Scott, réalisateur de Blade Runner, mon film préféré, et capable de nous faire des films cultes aux genres divers et variés (Alien, Thelma et Louise, Gladiator…), mais de l’autre, le même Ridley Scott capable de se jeter la tête la première sur la pente descendante, ou tout simplement en manque d’inspiration pour permettre à un bon film de devenir excellent (Robin des bois, que j’ai bien aimé, mais pour lequel je ne peux m’empêcher de penser qu’il aurait pu faire mieux, bien mieux ! Mais bon, il y a Cate Blanchett, au moins !). Et de ce que j’ai entendu d’Exodus, les avis sont très partagés. Je me ferai très rapidement mon propre avis.

Vue d’ensemble de l’extérieur :

30

Vue d’ensemble de l’intérieur :

3231

THE GRANDMASTER

Le film que je n’avais pas prévu de prendre, et que je n’aurais jamais pensé prendre, en fait. Mais cela, c’est parce que j’ignorais qu’il s’agissait d’un film de Wong Kar-Wai (j’ai adoré In the mood for love), qui explore enfin le genre arts martiaux, avec Tony Leung dans le rôle de Yip Man, et qui tenait déjà le rôle titre dans In the Mood for love, et 2046 qui, sans en être la suite, lui est intimement liée, ne serait-ce que pour le numéro de cette fameuse chambre 2046.

Bref, le steelbook me faisait de l’oeil, et en voyant l’histoire, le réalisateur et la distribution (Zhang Ziyi est également de la partie), j’ai craqué pour ce film qui, je l’espère, ne me décevra pas. Bizarrement, je suis confiant, et j’ai soudain la folle envie de revoir ses précédents films, même s’il s’agit de genres bien différents à The GrandMaster.

Vue d’ensemble de l’extérieur :

51

Vue d’ensemble de l’intérieur :

53

Vu le visuel, ça risque de savater sévère, mais notez qu’il existe aussi une série de films consacrée au Yip Man, tout simplement Ip Man, avec un casting et un réalisateur différents !

JUPITER ASCENDING

Sorti récemment, il s’agit du dernier film des Wachowski, frère et soeur. En vaut-il la chandelle ? Ce que je sais, c’est qu’une fois encore, il s’est planté au Box-office. Et si cela ne reflète en rien la qualité du film, cela va en revanche devenir très problématique pour les Wachowski, car depuis la trilogie The Matrix, ils n’ont plus jamais renoué avec le succès, entre un Speed Racer doté d’une technique et d’un style un peu trop avant-gardistes (ce qui est étonnant pour l’adaptation d’un vieux manga), un Cloud Atlas ambitieux mais très complexe (regardez les plus grands succès de tous les temps, et dites-moi qu’ils disposent d’un scénario complexe !). Et au bout d’un moment, les producteurs misent davantage sur les chiffres que les véritables qualités du film ! De plus, d’après les quelques retours que j’ai eus de Jupiter, ce n’est pas non plus un chef-d’oeuvre, tout juste un bon film.

En attendant, voici une photo de la (magnifique) vue d’ensemble de l’extérieur :

34

Et la vue d’ensemble de l’intérieur :

36

Ces belles images sont alléchantes, tout de même, et donnent particulièrement envie de plonger dans le film. A mes risques et périls ?

TAKEN 3

Le chapitre final ! La conclusion d’une trilogie particulièrement musclée. Ne l’ayant pas encore vu (ça va m’en faire, des séances de visionnages !), j’avoue tout de même l’appréhender, ne serait-ce que par rapport au 2, qui m’a pas mal déçu. J’espère donc retrouver un Liam Neelson très énervé, plus dans la veine du premier que du second.

Vue d’ensemble de l’extérieur :

55

Vue d’ensemble de l’intérieur :

57

Bon, on ne va pas se voiler la face, il est bien évident que le film a tout d’un distributeur de pains et que, comme Nathan Drake l’a si justement dit dans Uncharted 2 : « Payback is a bitch !« 

TOTAL RECALL

Attention, il s’agit là de la version de Paul Verhoeven avec l’infatigable Schwarzy ! Un film culte, de l’action enrobée d’un background riche et d’une histoire passionnante, le tout s’inspirant de Souvenirs à vendre, une nouvelle de mon auteur de Sci-fi préféré : le grand maître Philip K.Dick ! Je n’ai même pas voulu regarder le remake de 2012, tout simplement parce qu’il me paraît peu inspiré. Si l’un d’entre vous pense le contraire, qu’il me le fasse savoir, histoire que je ne passe pas à côté d’un bon film ! 🙂

En attendant, le steelbook est très classe, comme vous allez le voir.

Vue d’ensemble de l’extérieur :

59

Les plus exigeants seront sans doute agacés par la présence de textes au verso, mais rattrapée par un sublime visuel, « à l’américaine », certes, mais qu’est-ce que ça envoie !

Vue d’ensemble de l’intérieur :

60

Vous n’allez pas me trouver objectif, mais wouah ! J’adore ! J’adore ! Et je le redis encore une fois : j’adore ! Des couleurs minimalistes, un paysage désolé et les personnages vus de dos, une scène contemplative à la 2001, Odyssée de l’espace. Tout simplement magnifique !

LES AMARAYS

Pour finir, j’ai également acheté quelques Blu Ray dans leur boîtier Amarays. Bien que je n’en sois plus fan depuis que la passion des steelbooks s’est emparée de moi (merci EditionCollector.fr :D), j’en achète encore assez régulièrement, faute de disponibilité en Steelbook, ou tout simplement quand il y a des promotions.

BIG HERO 6 (LES NOUVEAUX HEROS)

A - BH6

Etonnament, aucun steelbook n’était prévu pour ce film d’animation, je l’ai donc pris en édition 3D. Et ben alors que je m’attendais à un bon petit film de super héros, je suis tombé sur un pu…n d’excellent film de super héros ! Contrairement aux Indestructibles de Pixar (excellent, au passage !), qui prend plus de liberté par rapport aux mécanismes que l’on retrouve dans les histoires de super héros habituelles, Big Hero 6 est tout d’abord adapté d’un véritable comic, et, sans spécialement respecter l’oeuvre original, suit des mécanismes traditionnels (la perte d’un être cher, la vengeance qui se change en désir de justice, le super méchant réussi, etc.). Néanmoins, même si je l’ai adoré et que je risque de le revoir très bientôt, il ne fait pas un sans faute, pour une seule et unique raison : en dehors de Baymax et de Hiro, les autres héros sont bien trop peu exploités. Alors OK, dans un film, c’est difficile d’exploiter tous les personnages en l’espace de deux heures, mais tout de même, il est dommage de voir qu’un film qui s’appelle Big Hero 6 ne soit centré que sur deux d’entre eux. Passée cette petite fausse note, ne ratez pas ce film, il est vraiment excellent !

DUNE

B - Dune

Faisant l’objet d’une promotion me permettant d’avoir deux Blu Ray achetés, le troisième offert, j’ai choisi de me prendre Dune, que je n’ai même jamais eu en DVD. Alors d’accord, le film a très mal vieilli et il risque de piquer les yeux, surtout si vous ne l’avez jamais vu avant. Néanmoins, l’image du Blu Ray a visiblement été retravaillée, et puis l’histoire, très complexe, même si elle ne peut être véritablement développée en un seul film, fait l’objet d’un travail soigné, et on voit que David Lynch a redoublé d’efforts pour nous livrer des explications à droite et à gauche, de manière plus ou moins subtile d’ailleurs. Honnêtement, je n’arrive pas à dire s’il s’agit bien d’un film culte ou si c’est mon côté nostalgique qui en fait un film indispensable, mais il serait tout de même dommage de passer à côté, ne serait-ce que pour son casting et sa musique qui déchire !

EDGE OF TOMORROW

C - EoT

Un excellent film, au pitch de génie, qui en fait un hybride Un jour sans fin à la sauce action/sci-fi, le tout dans une ambiance du tonnerre saupoudrée de pas mal d’humour ! Tom Cruise sait décidément bien choisir ses films, mais la révélation de celui-ci est la belle Emily Blunt en action girl sous les feux de la rampe ! Si je suis ravi d’avoir le film (en édition simple et même pas en 3D, par contre, parce qu’obtenu dans le cadre de la même promotion que Dune), je regrette de n’avoir pu le trouver en steelbook, comme je l’ai dit dans mon compte-rendu du mois de juin.

GONE GIRL

D - Gone Girl

Je suis passé plusieurs fois à côté, alors que j’en ai entendu beaucoup de bien, d’autant que depuis que j’ai vu Argo, Ben Affleck est largement remonté dans mon estime. La performance de Rosamund Pike n’est pas étrangère aux qualités du film, d’ailleurs ! Et là, c’est du David Fincher…

En ce qui concerne le visuel, je l’aurais bien vu en steelbook, celui-ci, je le trouve particulièrement réussi !

C’est tout pour les Blu-Ray que je me suis pris en Métropole. L’article était un peu long, c’est pour cela que j’ai dû en proposer deux parties. Si vous êtes arrivés jusque là, je vous en remercie et j’espère que vous avez apprécié les photos et les remarques.

Si vous avez des choses à ajouter sur ce que j’ai pu dire, n’hésitez surtout pas à m’en faire part, je serais ravi de débattre avec vous !

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s