[JEUX VIDEO] Ma rétrospective du mois de Juillet 2015

00

Bonjour à tous,

Nous arrivons à la fin du mois, et comme d’habitude, je vous propose une petite rétrospective des jeux vidéo auxquels j’ai joué en juillet. Bonne lecture !

Ce mois-ci a été le mois du J-RPG, comme vous avez pu le voir sur mon blog. Principalement pourtant, je me suis consacré à The Witcher 3, et suis ensuite revenu à mon style de prédilection, notamment avec les Tales of. Mais voyons tout cela en détail !

SUR PS4

Grâce à la fonction SHARE, les images proposées pour les jeux PS4 ont été prises par mes soins.

OMEGA QUINTET

Omega Quintet_20150727221417

Il y a de ces jeux qui sortent en passant inaperçu, et pourtant ils méritent que l’on s’y attarde. Omega Quintet de Compil Heart en fait partie. Avec l’esprit aussi détraqué que les Neptunia, le jeu nous offre ici un pitch complètement WTF : le monde est en danger, et seules les Pop Idoles peuvent le sauver. J-RPG pur et dur, on retrouve la même recette qu’un Neptunia, à savoir beaucoup, beaucoup, beaucoup, BEAUCOUP de dialogues (on est limite dans le visual novel !), des jeunes filles peu vêtues et une héroïne candide, le tout baignant dans une ambiance légère et pleine d’humour, tout en proposant un background bien travaillé.

A côté de cela, il faut noter aussi le dynamisme des combats, bien faits, très fluides et chargeant l’écran d’effets pyrotechniques au moindre skill. J’adore et cela permet de faire du level up sans se forcer !

La réalisation n’est certes, pas au top (on est sur PS4…ah bon ?), mais elle est rattrapée par des artworks et un chara-design de qualité. De plus, il faut mentionner l’excellence des musiques. Pour un jeu où les héroïnes sont des pop idoles, le contraire serait très mal passé, mais vraiment, j’insiste pour dire qu’elles envoient du lourd ! On a dans ce jeu de très belles compositions, aussi bien lors des phases d’exploration que durant les combats, ou même à la moindre mélodie jouée sur piano, tout est nickel ! De plus, en parlant de musiques, le jeu propose un simulateur de pop idoles, qui nous permet de faire nos propres chorégraphies. Intéressant mais je n’ai pas eu le temps de m’y consacrer. Mention spéciale : le jeu dispose d’un opening et d’une ending que l’on revoit à chaque début et fin de chapitre. Pour l’immersion, c’est extrêmement plaisant et saisissant ! C’est du bon travail de la part de Compil Heart et pourtant, si on regarde les notes de Famitsu, le jeu s’est fait allumer, alors je n’imagine même pas un test sur nos sites populaires en France !

Pour information, j’ai acquis sa ravissante Limited Edition, et vous pouvez retrouver son Unboxing par ici.

Notez cependant que sur la photo, prise directement avec la fonction PS4Share, vous remarquerez ces contours noirs, qui sont permanents pendant le jeu. D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi nous n’avons pas eu droit à du plein écran, vu que le moteur du jeu ne doit pas être très gourmand.

TALES FROM THE BORDERLANDS – EPISODE 3

Tales from the Borderlands_20150410145849

TellTale nous livre enfin l’épisode 3 de ce fabuleux jeu d’aventure narrative qui se déroule dans l’univers extrêmement riche et passionnant de Borderlands ! Je n’ai pu m’y adonner que ce mois-ci, puisque j’étais en déplacement durant le mois de juin, mois de sa sortie. Qu’en dire ? La formule marche-t-elle toujours autant ? Hé bien on va dire que j’ai eu un peu peur au début, car, même si on reprend l’aventure là où nous avait injustement laissé l’épisode 2, force est de reconnaître que la première demi-heure n’est pas exceptionnelle et manque même d’originalité. Et une demi-heure dans un épisode, vous savez comme moi que ça peut être préjudiciable. Mais attention…

…Car oui, attention ! Cette introduction un petit peu longue à ce nouvel épisode n’est que le tremplin de ce qui se dévoile comme étant un sauf monumental dans l’extase ! La série nous enivre des moments cultes qu’elle seule peut nous gratifier, grâce au talent exceptionnel de TellTale. Donc rassurez-vous, cet épisode est un immanquable, et enchaîne les morceaux de bravoures avec brio pour nous mener vers l’inévitable cliff-hanger qui vous fera mal. Très mal ! Vous voilà prévenus.

Bref, un incontournable et, si je parle de The Witcher 3 comme étant le jeu de l’année, j’avoue que Tales from the Borderlands, même s’il s’agit d’une aventure narrative, risque d’avoir sa place dans mes favoris de l’année. Plus que deux épisodes pour confirmer si le génie de TellTale nous prépare une montée en puissance, mais au risque de me répéter, je reste confiant !

L’image que j’ai choisie est issue du second épisode. J’essaie de trouver des photos qui ne spoilent pas trop, d’autant que l’épisode 3 nous offre pas mal de moments qu’il serait dommage de gâcher.

THE WITCHER 3

Ard Skellig

Bien, vous ferai-je l’affront de vous présenter The Witcher 3 ? Naaaan ! Sachez simplement que j’ai profité de ce mois-ci pour le terminer une seconde fois, et cette fois à cent pour cent des quêtes (je ne parle pas des trophées, je précise !). Restent juste quelques contrats que je me réserve pour l’occasion où je replongerai dans l’univers du jeu d’ici…très prochainement 😀

Après l’avoir terminé deux fois, je confirme que je l’adore toujours autant et que, même s’il n’est pas parfait (les combats contre les ennemis volants, une horreur !!!), ce ne sont que de rares minuscules petits défauts qui ne remettent pas en question les énormes qualités du jeu, son immensité et le soucis du détail dont il a bénéficié. CD Projekt a fait de l’excellent travail, vraiment ! Et ils continuent de nous gâter en nous proposant des DLC certes, un peu léger mais tout de même très sympathiques, et m’offrant toujours une bonne excuse pour retourner dans le monde du Sorceleur.

Pour l’instant, il est en lisse pour être, selon ma modeste personne, le jeu de l’année (j’ai bien dit : pour l’instant !).

SUR PS3

TALES OF SYMPHONIA CHRONICLES

04

A l’occasion de ma réception de son Edition Collector (Unboxing par ici), j’ai décidé de reprendre ma partie sur la suite de Symphonia, Dawn of the New World, et, une chose en entraînant une autre, j’ai relancé également le premier Symphonia, mais c’était juste histoire de faire quelques combats et surtout, de visionner son magnifique Opening Starry Heaven. De là à recommencer une deuxième partie, ce n’est pas au programme pour le moment. J’avoue que je serais plutôt tenté de me refaire un Vesperia ou, tout simplement, de replonger dans l’univers de Rieze Maxia (hum, de quel épisode peut-il bien s’agir ?).

Bref, je le dis, pour en revenir à Dawn of the New World, au risque de choquer les puristes, je le trouve très sympathique. Orienté fan service, il n’empêche qu’on plonge volontiers dans l’aventure, aussi bien pour ses deux nouveaux héros, Emil et Marta, très attachants, que pour les nombreux prétextes qui nous permettent de rencontrer les personnages du précédent épisode. On retrouve bien entendu un système de combat dynamique cher à la série, auquel s’est ajouté un concept de collection de monstre -que je trouve un peu dispensable d’ailleurs, et surtout, les musiques sont réussies (c’est normal, non ? On est dans un Tales of, après tout ! :’) ), et la carte du monde (qui ne permet de se rendre que d’une destination à l’autre, sans ennemi apparent ni combat aléatoire) vaut que l’on s’y attarde uniquement pour sa sublime reprise de Raising a Curtain, thème de la Worldmap de Tales of Phantasia. Exceptionnelle !

Bon, pour ceux qui prennent le train en marche, ne vous attendez pas à ce que je vous livre un avis objectif sur les Tales of !

SUR PS VITA

HYPERDIMENSION NEPTUNIA RE;BIRTH 3

05

Je mets le jeu pour mémoire, car même si j’ai commencé une partie, je n’ai pas vraiment eu le temps de m’investir, m’étant concentré à ce moment-là sur Omega Quintet et The Witcher 3. Je n’ai donc pas grand chose à dire sur ce jeu, si ce n’est qu’il s’agit du remake portable de l’épisode Victory sorti sur PS3, et que le jeu propose une expérience toujours aussi rafraichissante et amusante, dans le monde parodié de la guerre des consoles. Mais surtout, cet épisode intègre l’un des personnages les plus mignons et les plus drôles de la série : Plutia ! Bon, je précise que cette appréciation est conditionnée à ce que le délire mis en place par la série ne vous refroidisse pas.

SUR WII U

MARIO PARTY 10

06

Ce mois-ci, c’est à Mario Party 10 que j’ai consacré mes quelques parties sur Wii U. Une série de mini-jeux dans l’univers de Mario, le gage de qualité que nous assure Nintendo et le fun que le jeu procure, les arguments sont suffisamment solides pour passer un bon moment, même s’il ne s’agit pas d’un jeu devant lequel on peut rester des heures.

Ainsi prend fin ma rétrospective consacrée aux jeux vidéo pour le mois de juillet 2015. Au final, j’ai été assez raisonnable (je ne peux pas en dire autant en ce qui concerne tous les Collectors que je me suis procurés ^^’), et je pense que le mois d’août sera tout aussi calme, quoique très orienté, puisque je suis retombé dans ma phase Tales of, qui risque de s’étaler sur tout le mois d’août, en attendant la rentrée chargée de septembre.

Et vous, à quoi avez-vous joué ?

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

7 réflexions sur “[JEUX VIDEO] Ma rétrospective du mois de Juillet 2015

  1. Salut,

    Merci pour cette article. Je ne suis pas fan de The Witcher, je l’ai pourtant essayer mais sans succès pour ma part.

    Ce mois ci je me suis attardé sur un jeux magnifique et plein de poésie nommé « ORI AND THE BLIND FOREST » sur Xbox One. Pour moi c’est la révélation indies de l’année et mon jeux préférer !

    Sur PS4 jai dévorer « GOD OF WAR III » pour avoir le platine et passer un bon moment avec Kratos l’énervé 🙂

    Bien cordialement.

    J'aime

    1. Hello, merci pour ton commentaire, j’ai entendu parlé d’Ori and the Blind Forest, et il paraît qu’il est vraiment excellent, mais pour le moment, comme je l’ai dit à Blastwind, je n’envisage pas encore de prendre la One. Mais ça peut changer rapidement (genre une semaine avant la sortie de Rise of the Tomb Raider :D)
      GG pour le platine de God of War III !!!! 😉

      J'aime

  2. Salut,
    Si tu comptes refaire The Witcher 3, attends un peu car une prochaine mise à jour proposera le New Game + et on pourra donc commencer une nouvelle aventure avec toutes ses stats.
    Sinon, où achètes-tu tes J-RPG? Car ce sont des versions françaises mais elles ne sont pas toutes distribuées en magasin (comme le collector d’Oméga Quintet par exemple).
    Pour ma part, je joue à l’anthologie d’Halo sur xbox one mais je trouve que les jeux ont sacrément mal vieilli (pas dans les graphismes mais dans les mécaniques de jeu et dans le gameplay).
    Bons jeux et à bientôt.

    Aimé par 1 personne

    1. Hello, Blastwind !
      Oui, j’ai appris ça, ce sera le dernier DLC gratuit du jeu, et comment que je vais le refaire…allez, ça ne fera que ma troisième partie 😀
      En ce qui concerne les J-RPG, les Tales of je les ai trouvés sur eBay, c’est encore le meilleur endroit où l’on peut trouver des raretés à des prix encore un peu décents. J’en attends une ou deux, là, sur lesquelles je ne pensais pas pouvoir mettre la main aussi facilement ^^
      En revanche, Omega Quintet je l’ai commandé directement sur l’Iffystore, et j’ai morflé, parce que ça part du Royaume-Uni, et que niveau douane, on douille pas mal (peut-être moins en Métropole), mais on ne m’y reprendra plus. J’attends juste le prochain Danganronpa Another Story précommandé sur le store Nisa, mais après, j’aviserai :/

      Ah l’anthologie Halo aurait pu être un prétexte pour moi de me prendre la One (avec également Rise of the Tomb Raider pour la fin de l’année), mais j’avoue que j’ai peur de ressentir la même chose que toi. Du coup, pour le moment, prendre la One est toujours une décision en suspens !

      J'aime

      1. Pour info si tu veux (je n’avais pas pensé à te mettre les liens du coup, désolé ^^) :
        http://store.iffyseurope.com/collections/all-products
        http://store.nisaeurope.com/collections/in-stock-now

        Sur l’Iffystore, tous les collectors sont en rupture. Il faut être aux aguets avec eux, car dès qu’ils ouvrent les précommandes, en général ça part très vite.
        On a plus le temps de voir venir sur NISAmerica.

        En revanche, pour changer de sujet, toujours rien du côté de Zestiria chez la Fnac :S

        J'aime

  3. Merci pour les liens, c’est super sympa. Je vais essayer d’aller y faire un tour assez souvent.
    Et de mon coté, pour Zestiria, c’est calme plat.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s