10 Bonnes raisons de découvrir Mass Effect

00

Si le mois de décembre 2015 est LE mois Star Wars, j’ai décidé de prendre ce mouvement à contre-pied dans cet article, que je consacre à un autre Space Opera, que l’on pourrait aisément qualifier comme étant le Star Wars du jeu vidéo. Ce serait pourtant trop facile de dire une chose pareille, alors que Mass Effect, car il s’agit bien d’elle, est une série de science-fiction particulièrement riche et profonde, et qu’elle possède un aspect hard sci-fi qui fait d’elle une oeuvre mature, dense et passionnante. C’est pourquoi, je vous propose dix bonnes raisons de découvrir cette magnifique série.

Mass Effect est une trilogie de jeux vidéo, dont le premier épisode est sorti en 2007, et le dernier en 2012. Et malgré son âge et l’arrivée des consoles Next-Gen, l’ensemble nous propose une aventure d’une extrême qualité que tout vrai fan de science-fiction se doit d’avoir vécue.

1 – Un space Opéra inédit

Mass Effect est une licence développée par Bioware -pour l’instant, une trilogie, complètement inédite. Il s’agit d’un jeu mêlant action, aventure et jeu de rôle. Enfin on a la possibilité de se lancer dans un Space Opera qui n’appartient pas déjà à un monde connu comme Star Wars ou Star Trek, le tout traité avec le génie de Bioware ! Mass Effect prend place dans un futur lointain où l’espèce humaine tente tant bien que mal de devenir l’égal d’espèces extra-terrestres évoluées, et dont le héros humain, le Commandant Shepard, homme ou femme selon votre choix, est promis à un destin extraordinaire et déterminant !

2 – Des personnages charismatiques

Liara, Tali, Garrus…tant de personnages qui rejoindront votre équipe et que vous ne risquez pas d’oublier, tellement ils ont été travaillés. Il est remarquable de constater que Mass Effect n’est pas qu’un jeu de SF, mais bien une aventure qui laisse une place conséquente à l’émotion. Et dans tout cela, c’est à vous de déterminer si votre héros sera ou non un émotif ou un dur à cuir, car vous avez…

03

3 – Le choix

Si TellTale sait délivrer une narration maîtrisée en fonction des choix que doit faire le joueur, Bioware a su mettre en avant les possibilités narratives assez tôt ! Et dans Mass Effect, vous êtes le commandant Shepard ! Tous les choix vous appartiennent. Au cours des nombreux dialogues, un anneau apparaît avec plusieurs réponses. Deux d’entre elles détermineront votre caractère (réponse bleue : diplomate ; réponse rouge : pragmatique), et les autres vous permettront d’approfondir la conversation ou de vous rapprocher avec plus ou moins de succès de vos équipiers. A plusieurs reprises dans la trilogie, vous aurez cependant à prendre de graves décisions, dont vous pourrez observer les conséquences à moyen, long terme voire même, dans les épisodes suivants, grâce à la récupération de sauvegarde des précédents jeux ! En termes d’immersion, on ne fait pas mieux…

4 – La personnalisation

Si vous avez la possibilité de contrôler le commandant Shepard par défaut, qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme, vous pouvez personnaliser son visage avec un outil encore assez intéressant aujourd’hui. Par exemple, j’ai créé pour ma première partie, une femme issue d’une famille militaire, héroïne de guerre bref, la totale ! Dans ma seconde partie (englobant à chaque fois les trois épisodes, je précise), un homme survivant d’un raid ennemi sur une colonie, orphelin. Dès le départ, rien que notre choix sur les origines du personnage a des conséquences. Comme je vous l’ai dit, vous êtes Shepard et c’est votre aventure !

01

5 – L’immersion

Et de l’immersion, parlons-en justement ! La science-fiction est un genre particulièrement délicat à traiter, car si les auteurs doivent faire attention à la cohérence du monde qu’ils mettent en place, il est facile de tomber dans le piège de la maîtrise du fond au détriment de la forme, et donc dénué de personnalité ! Mass Effect, au contraire, nous propose non seulement un univers parfaitement maîtrisé, mais le tout dans une ambiance hallucinante, fourmillant de détails et nous transportant aussi bien par l’image que par le son. Une réussite incontestable ! Et pour renforcer l’immersion, vous pouvez prévoir des heures de lecture si cela vous intéresse, car les Codex sont très fournis et vous décrivent tout sur la culture de chaque espèce, la technologie, les planètes recensées, etc. Un modèle !

6 – Les romances

Pour ceux qui sont très portés sur le relationnel (et hum…pour ceux qui ne sont pas insensibles à la beauté, aussi bien chez les femmes que chez les hommes…et certains extra-terrestres !^^), vous avez la possibilité d’engager une romance avec l’un des membres de votre équipe. Si dans le premier épisode, il n’y a que peu de possibilités, les deux suivants nous proposent une plus grande liberté (Bioware a dû enfin comprendre qu’il était inconcevable de ne pas pouvoir « romancer » la charmante Tali ^^).

02

7 – La musique

Jack Wall et Sam Hulick sont les principaux compositeurs de la saga, et une fois encore, il faut reconnaître que la musique est une réussite ! D’un côté, nous avons les musiques d’ambiance, qui retranscrivent à la fois la sensation d’être un pionnier de l’espace et d’explorer des lieux mystérieux, intriguants…voire mystiques ! De l’autre, des musiques en accord avec les scènes d’actions et de fusillades ou avec des séquences fortes en émotion. Certains compositeurs qui travaillent pourtant pour des films, devraient prendre exemple sur eux ! L’une de mes musiques préférées est le thème apparenté à Tali, qui regroupe aussi bien les moments d’exploration que de fusillade. Egalement, la mystique « Vigil », un régal !

Piste Tali – Mass Effect 2 Soundtrack

8 – La durée de vie

Aspect jeu de rôle oblige, la durée de vie est conséquente si l’on va au-delà de la campagne principale, pourtant déjà bien fournie. Les quêtes secondaires, les missions d’équipiers, l’exploration tout simplement ou la collecte constituent un renforcement à l’immersion et au background, en plus d’apporter un riche complément à l’histoire, voire même à en influencer grandement le dénouement (surtout dans les épisodes 2 et 3 !), en bien comme en mal !

9 – Le Replay Value

Après avoir passé des dizaines et des dizaines d’heures sur chacun des trois jeux, si vous êtes du genre à viser le 100% ou si vous aimez tout simplement redécouvrir le jeu et profiter de son histoire, si vous recommencez une nouvelle partie, elle ne sera jamais comme la précédente ! Le fait de pouvoir faire des choix différents, d’en apprécier ou non les conséquences et d’avoir une romance avec un nouveau personnage sont quelques raisons parmi d’autres qui vous motiveront pour repartir à l’aventure !

10 – Une critique positive unanime

Malgré une fin controversée, qui a obligé Bioware à sortir un DLC gratuit pour proposer une Extended Version, les trois jeux ont fait l’objet de critiques élogieuses et unanimes aussi bien chez les professionnels que chez les joueurs, et ont également reçu de très nombreux prix et récompenses. Sachant que vous pouvez trouver facilement la trilogie entière à bon prix sur PC, PS3 et XBox 360, pourquoi se priver d’un chef-d’œuvre ?

Bref, dix bonnes raisons d’embarquer à bord du Normandy pour explorer la galaxie !

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

04 - Bonus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s