[UNBOXING] Xenoblade Chronicles X – Edition Limitée (Wii U)

00

Bonjour à tous,

Je vous propose aujourd’hui un petit caprice auquel j’ai succombé, puisque j’ai enfin pu mettre la main sur un exemplaire de l’Edition Limitée de l’immense (dans tous les sens du terme, d’ailleurs) Xenoblade Chronicles X. Par conséquent, je vous invite à découvrir le déballage de cette sympathique petite édition.

J’ai eu beaucoup de mal à mettre la main sur cette édition limitée. Alors que j’avais pu le précommander de justesse, peu avant qu’il ne soit en rupture, Amazon.fr a tout simplement perdu le colis. Mais le hasard faisant bien les choses, c’est tout de même sur le même site que j’ai pu me procurer un exemplaire du précieux !

Mes impressions en vrac

Xenoblade Chronicles X, c’est tout simplement l’un des plus grands J-RPG de ces dernières générations. Au-dessus d’un Tales of ? Mon coeur de fan vous dira non, mais il est bien évident qu’aucune comparaison n’est possible, tellement le contenu et la réalisation de cet opus surpassent le commun des J-RPG.

Donc, je vous le dis sans hypocrisie : tout amateur de J-RPG le propulsera sans forcer au rang de jeu culte, c’est une évidence. Mais passés ces éloges, force m’est de reconnaître aussi que mon âme de joueur ne s’épanouit pas complètement dans ce jeu, qui selon moi, n’est pas non plus parfait, même s’il matérialise ce qui se rapproche le plus de la perfection.

J’émets une minuscule réserve (je vous assure, microscopique), en ce qui concerne le système de combat, auquel je n’accroche pas spécialement, mais c’est purement subjectif (et cela, depuis le premier Xenoblade Chronicles sorti sur Wii). Permettez-moi de vous rassurer, il est quand même très complet et l’obtention de votre premier Skell vous garantira de nouvelles sensations de jeu…même s’il faut attendre plusieurs dizaines d’heures avant de de l’obtenir. On voit cependant à travers les combats, une volonté d’intégrer un aspect MMO, ce qui se ressent également sur tout le jeu, et là, c’est plutôt un bon point : de par son immensité et un background très riche.

Histoire de continuer à chipoter, et là, c’est encore une question de point de vue, car vous allez sans doute crier au scandale : je n’adhère pas aux musiques. Les compositions de Hiroyuki Sawano (l’Attaque des Titans, excellente BO) ne sont pas mauvaises, loin de là, et certains thèmes sont assurément magnifiques, mais je trouve que d’autres ne correspondent pas vraiment à cette impression d’exploration que l’on ressent, lorsque l’on foule les terres immenses et variées de Mira. Et puis, je suis désolé, mais il est très difficile de passer après l’excellence d’un Xenoblade Chronicles emmené par Yoko Shimomura (Legend of Mana ou encore la sublime partition de Parasite Eve, premier du nom), et je le dis clairement : Yasunori Mitsuda aurait été le plus à même de retranscrire l’ambiance de Mira.

Enfin, je termine mes (petites) critiques avec un aspect pourtant important : les personnages. Peu développés, ils manquent énormément de charisme, ce qui n’est pas forcément arrangé par leur chara-design (exception notable : Elma, classe et surpuissante !). Et les rares moments où l’on aurait pu tenter une approche sur leur développement sont remplacés par des scènes de remplissage peu utiles, je pense notamment au running gag sur Tatsu, qui intervient systématiquement avant chaque mission principale. Dommage, il y avait du potentiel !

00-1

Elma, à mon sens le personnage le plus charismatique du jeu (au revoir, objectivité ^^ !)

Ces faibles critiques (encore que pour moi, le développement des personnages et leur chara-design restent très importants en temps normal, mais je ferai une exception pour ce jeu) sont bien évidemment compensées par un jeu qui bénéficie à la fois d’une réalisation solide, accompagné d’une direction artistique couplée à un level design sensationnels (désolé, il n’y a pas d’autres mots), s’harmonisant à merveille avec la notion de monde ouvert ! Xenoblade Chronicles X est immense, et on le ressent. Son architecture est travaillée et complexe, si bien que l’on devra parfois observer notre environnement pour arriver d’un point A à un point B. Un régal pour les amateurs d’exploration.

Les décors sont dépaysants et variés, et il est particulièrement surprenant de voir à quel point la faune et la flore sont en parfaite harmonie (voir d’imposants animaux flotter dans le ciel en pleine aurore boréale, c’est…wouah ! C’est beau, tout simplement !).

Par ailleurs, si l’histoire principale est un peu classique, c’est dans sa profondeur qu’il faut l’apprécier, avec tous les à-côtés proposés par le jeu. Sa durée de vie est gigantesque, mais chaque mission, la moindre quête annexe, vous en apprendra davantage sur la planète Mira, le contexte et les enjeux qui pèsent sur nous.

Je critiquais plus haut le système de combat, je l’avoue, mais il faut reconnaître que ce dernier propose de multiples possibilités, et si on pourra faire évoluer notre personnage vers une classe précise, on aura tout le loisir de débloquer les autres, et de découvrir ainsi de nouvelles façons de se battre. Ajoutez à cela les nombreux équipements ainsi que ceux du Skell, et vous comprendrez que le jeu nécessitera du temps…beaucoup de temps !

Pour finir (parce qu’à la base, je voulais vous proposer le déballage de son édition limitée ^^’), je dirai que si Xenoblade Chronicles, premier du nom, proposait une aventure qui s’intéressait plus aux personnages, ce nouvel opus a tout misé sur un environnement et une ambiance hors norme, ce qui me fait penser que Monolith se rapproche de la perfection, et qu’au prochain épisode, je leur souhaite de faire un savant mélange des deux jeux. Là, on tiendra LE J-RPG ultime ! En attendant, jetez-vous corps et âme sur Xenoblade Chronicles X, l’exclusivité Wii U qui met tout le monde d’accord, et retrouvez dès à présent (si vous êtes toujours là) le déballage de sa sympathique édition limitée. N’hésitez pas à cliquer sur les images pour les voir en meilleure qualité.

Le déballage de l’Edition Limitée :

Xenoblade Chronicles X Wii U-01

Xenoblade Chronicles X Wii U-02

Le packaging propose le visuel du jeu qui, vous le voyez, est du plus bel effet. Il met à la fois en avant un Skell et, plus discrètement, les protagonistes de l’histoire.

L’ouverture se fait par le haut du package, nous proposant un teasing sur ce que nous réserve le contenu :

Xenoblade Chronicles X Wii U-03

Nous allons commencer par le moins original (mais indispensable), le jeu dans son boîtier standard :

Xenoblade Chronicles X Wii U-04Xenoblade Chronicles X Wii U-05

Ensuite, soigneusement pliés dans une pochette commune, se trouvent deux posters :

Xenoblade Chronicles X Wii U-06

Le premier est la carte du jeu :

Xenoblade Chronicles X Wii U-07

Le second poster est l’affiche du jeu :

Xenoblade Chronicles X Wii U-08

L’Edition Limitée vous propose également un artbook, dont la couverture est sobre et classe, sans artifice :

Xenoblade Chronicles X Wii U-09Xenoblade Chronicles X Wii U-10

L’artbook propose de nombreuses illustrations, dont voici quelques pages :

Xenoblade Chronicles X Wii U-11Xenoblade Chronicles X Wii U-12Xenoblade Chronicles X Wii U-13

Et enfin, nous disposons d’un magnifique steelbook.

Vue de la face avant :

Xenoblade Chronicles X Wii U-14

Vue de la face arrière :

Xenoblade Chronicles X Wii U-15

Vue d’ensemble de l’extérieur :

Xenoblade Chronicles X Wii U-17

Et vue d’ensemble de l’intérieur :

Xenoblade Chronicles X Wii U-16

Pour finir, je vous propose une petite vue d’ensemble de l’Edition Limitée de Xenoblade Chronicles X :

Xenoblade Chronicles X Wii U-19

Espérant que cet article vous ait plu,

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

2 réflexions sur “[UNBOXING] Xenoblade Chronicles X – Edition Limitée (Wii U)

  1. Salut Hyperion,
    Je n’ai pas eu le temps de faire le jeu mais je l’ai testé pendant environ 2 heures. Et je te rejoins complètement concernant le système de combat. Très atypique, il demande d’oublier ses habitudes (on ne maitrise pas les coups donnés) pour se concentrer sur les mouvements et le choix du type d’attaque. On accroche ou pas, mais cela demande pas mal de temps pour oublier ses vieux réflexes.
    C’est un jeu que j’attaquerai plus tard, dans une période plus calme car j’ai beaucoup de jeux à finir.

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Blastwind 🙂
      Merci pour tes impressions, elles confirment ce que je ressens !!
      Cela dit, passé cette petite appréhension, il y a quand même du bon à retenir dans ce système de combat, surtout quand tu auras le bonheur de piloter un Skell 😉
      Et le jeu en lui-même est quand même une sacrée montagne qui mérite que l’on s’y perde de nombreuses heures durant !
      J’ai également pas mal de jeux à terminer, je ne sais toujours pas comment m’organiser 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s