[UNBOXING] Megadimension Neptunia V2 – Limited Edition (PS4)

00

Bonjour à tous,

Je vous propose aujourd’hui le déballage d’un jeu que je n’attendais pas aussi tôt. Mais Iffy Store m’a fait l’excellente surprise de me le faire parvenir pour le jour de sa sortie, le 12 février de cette année : Megadimension Neptunia V2 dans son Edition Limitée, exclusivement sur PS4 !

Cette semaine aura décidément été la semaine des réceptions nippones, entre la sublime figurine de Kaori Miyazono et le très rafraichissant film Miss Hokusai, voici maintenant que je reçois pour son Day One (fait rare pour mon cas ultrapériphérique) Megadimension Neptunia V2 !

Megadimension Neptunia VII_20160212194955

Neptunia, avec son humour incessant (parfois lourd pour certains, je préfère préciser), son ton léger et ses filles souvent dénudées, non sans positions suggestives (je préfère aussi prévenir !), cache pourtant une étonnante satire, car il nous raconte sur fond d’allégorie, la guerre des consoles, ici remplacées par des filles pouvant invoquer ce que l’on appelle leur transformation HDD, qui les change en déesses surpuissantes…Oui, je sais…WTF ! Et quand je dis que les développeurs de Persona 4 avaient dû fumer quelque chose de très fort pour nous proposer d’en faire un jeu de rythme, je pense que ceux de Neptunia n’ont pas dû fumer du léger !

La série de J-RPG Hyperdimension Neptunia est l’exemple même de la success story d’unjeu de niche. Tout est parti d’un premier épisode sorti discrètement sur PS3, médiocre et descendu sans pitié par la critique. Puis une suite est sortie sur le même support, MKII, faisant apparaître au passage une petite communauté de joueurs passionnés; qui s’est doucement agrandie au fil de la sortie des nouveaux épisodes.

Megadimension Neptunia VII_20160213162631

L’air de rien, aujourd’hui, trois épisodes sont sortis sur PS3 : Neptunia, MKII et Victory. Chacun ayant fait l’objet d’un remake sur PS VITA sous l’appelation Re;Birth.

Quatre spin-offs sont sortis également : Producing Perfection, un jeu de rythme/visual novel ; Hyperdevotion Noire : Goddess Black Heart, Tactical-RPG (le seul auquel je n’ai pas joué) et deux jeux d’actions, l’excellent Neptunia U (ah celui-là, j’ai adoré ^^) et MegaTagmension Blanc + Neptune VS Zombies (qui n’est pas encore sorti en Occident, ce me semble).

Est sorti ce 12 février la suite de Victory, baptisé Megadimension Neptunia V2, que j’attendais avec impatience, Victory étant à ce jour mon épisode préféré.

Enfin, les japonais ont eu droit à l’inévitable adaptation en anime, sur douze épisodes.

Un véritable petit empire pour un jeu de niche, n’est-ce pas ? D’autres licences auraient espéré une carrière aussi prolifique (et je doute qu’Omega Quintet, des mêmes développeurs, ne connaissent une carrière aussi généreuse) ! Seulement voilà, si le jeu bénéficie d’une très solide communauté de fans, elle s’ouvre petit à petit à un plus large public, ce qui entraîne la situation suivante : les fans sont moins satisfaits par les partis pris des développeurs, et pensent que ce que le jeu gagne en popularité, il le perd en authenticité (mais bon sang, quel serait le x de l’équation pour trouver la formule équilibrée ?).

Megadimension Neptunia VII_20160213160722

Toujours est-il que Neptunia V2 est le premier épisode à sortir sur PS4, et si les mauvaises langues diront (à juste titre, il est vrai) que le jeu n’exploite pas, mais pas du tout les possibilités de la console, hé bien on est tout de même face à une réalisation plutôt propre et fluide, et les combats nous proposent de jolies animations et de beaux effets. Pour l’instant, j’ai joué environ trois heures de jeu, et si on rentre tout de suite dans le vif du sujet, j’ai l’impression que l’histoire principale mettra du temps à se mettre en place. Le pitch de départ propulse Neptunia et sa petite soeur Nepgear dans un nouveau monde, Zero Dimension, qui présente une ville ravagée plongée dans un monde apocalyptique, et où elles font la connaissance d’Uzume, une nouvelle alliée dont la transformation HDD la change en Orange Heart, un nouveau CPU pour les joueurs de la première heure.

Megadimension Neptunia VII_20160212234230

Outre des combats fluides et des dialogues toujours aussi drôles (mais vraiment, vraiment très longs !!!), j’ai été agréablement surpris par la qualité des musiques ! Alors si on retrouve encore…et encore…ET ENCORE…certains thèmes composés depuis le premier épisode (les mecs, creusez-vous un peu, surtout quand je vois ce que vous êtes capables de faire !), on profite surtout de nouvelles compositions qui sont juste géniales ! Une BO qui me semble très prometteuse, et j’espère qu’en progressant dans le jeu, la qualité ira en ce sens. En tous cas, si on a un opening theme pour le jeu, il semblerai que l’on ait un Opening pour chaque dimension explorée (trois au total). Dans un autre style, cet exercice qui rapproche toujours un peu plus le jeu d’un anime avait déjà été exploité dans Omega Quintet, qui proposait l’opening du jeu et même un ending theme entre chaque chapitre. Accessoire, mais suffisant pour que l’on s’y croie !

Pour le reste, on est dans du pur Neptunia. On évolue dans des donjons pour enchaîner les combats jusqu’à ce que l’on tombe sur un prochain évènement, les dialogues s’enchaînent et nous avons toujours des Hubs qui nous permettent de faire du shopping ou développer des armes, et éventuellement dialoguer entre protagonistes ou avec des PNJ (mais les Hubs, je le précise, ne sont pas explorables. Il s’agit d’un menu à partir duquel on accède directement au magasin ou au personnage).

De quoi assurer une durée de vie conséquente !

Petite Précision : le jeu est vendu dans une version doublée en anglais, mais rassurez-vous, il y a un DLC gratuit qui nous propose la version japonaise en dual-audio. Je ne saurais que vous recommander cette version, même si je vous avouerais que la version anglaise est pas mal du tout !

J’ai eu la chance de pouvoir précommander l’Edition Limitée du jeu qui, à l’heure où je vous parle, est en rupture de stock. C’est pourquoi, pour une fois…pour UNE FOIS, j’ai pu mettre la main sur un Collector de la série. Je vous invite donc à en découvrir les photos du déballage, et il y a des choses à voir !

L’Edition Limitée fraichement sortie du carton, bien arrivée à destination de l’île de la Réunion ^^ :

Megadimension Neptunia V2-01Megadimension Neptunia V2-02

Je ne m’attendais pas à un box aussi petit, du coup, étant donné que la peluche et le skin de la PS4 sont à part, mais ne vous y fiez pas, le contenu est généreux. On va commencer par ce que vous pouvez déjà voir en aperçu, la peluche, qui représente la mascotte d’Idea Factory :

Megadimension Neptunia V2-04Megadimension Neptunia V2-05

Vient ensuite le skin de la PS4 :

Megadimension Neptunia V2-03

Pour le moment, je préfère le laisser soigneusement dans son emballage.

Je vous présente maintenant la Box de l’Edition Limitée :

Megadimension Neptunia V2-06Megadimension Neptunia V2-08Megadimension Neptunia V2-07

A première vue, elle semble adopter le ton de l’un des nouveaux personnages introduits dans cet opus, Uzume, ou Orange Heart dans sa forme HDD. Il s’agit en réalité d’un fourreau, qui cache la véritable box du Collector, et qui est au passage, visuellement canon :

Megadimension Neptunia V2-09Megadimension Neptunia V2-10Megadimension Neptunia V2-11

Nous allons maintenant voir ce que nous propose le contenu de cette jolie box, à commencer par le jeu lui-même, dans un boîtier PS4 standard :

Megadimension Neptunia V2-12Megadimension Neptunia V2-14Megadimension Neptunia V2-15

Vue d’ensemble de l’intérieur, avec le disque et le mode d’emploi :

Megadimension Neptunia V2-16

Et l’intérieur vide :

Megadimension Neptunia V2-17

Vous pouvez y distinguer un visuel alternatif pour le boîtier du jeu.

Vue d’ensemble de l’extérieur avec le visuel alternatif :

Megadimension Neptunia V2-18

L’Edition Limitée nous propose ensuite un petit poster :

Megadimension Neptunia V2-19Megadimension Neptunia V2-20

Comme vous pouvez le voir, il s’agit d’un visuel que l’on retrouve dans le jeu (et que j’ai d’ailleurs ajouté en début d’article), scellant la rencontre mouvementée entre Neptunia et Uzume.

Nous découvrons ensuite la bande originale :

Megadimension Neptunia V2-21

Non seulement la BO nous est proposée dans un boîtier, mais en plus, nous avons droit à deux CD :

Megadimension Neptunia V2-22Megadimension Neptunia V2-23Megadimension Neptunia V2-24

Dans le livret, nous avons même droit aux paroles des chansons en version japonaise, et traduites en anglais :

Megadimension Neptunia V2-25

C’est quand même la classe !

Pour finir, cette édition nous propose un bel artbook cartonné :

Megadimension Neptunia V2-26Megadimension Neptunia V2-27Megadimension Neptunia V2-28

Pour finir, vous pouvez découvrir ci-dessous une photo d’ensemble de Megadimension Neptunia V2 – Edition Limitée :

Megadimension Neptunia V2-30

Nous avons là un excellent Collector, qui place la barre assez haut, alors que le jeu n’est pas à ranger dans la catégorie des plus ambitieux de l’année, mais quel bonheur ! Quel plaisir de voir le soin et la qualité apportés au packaging !

Espérant que cet article vous ait plu,

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

2 réflexions sur “[UNBOXING] Megadimension Neptunia V2 – Limited Edition (PS4)

  1. Salut Hyperion,
    Collector vraiment très sympa et original. C’est une série prolifique et qui continue à être éditée en Europe, super nouvelle pour les fans.
    Cette édition me plaît beaucoup mais, possédant tous les épisodes sur PS3, je n’ai toujours pas eu le temps d’y toucher (aurai-je le temps un jour d’ailleurs?) et je vais donc limiter mes achats compulsifs. D’autant que, comme je te le disais dans ton article sur les précommandes, j’attends beaucoup de jeux en 2016 (dont pas mal de RPG).

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Blastwind ! Merci pour ton commentaire, et c’est effectivement une chance que cette série continue d’être distribuée en Europe, même si c’est toujours avec les sous-titres anglais. En ce qui concerne ce nouvel épisode, j’ai lu quelques tests de fans un peu déçus, alors que moi, au contraire, j’accroche à fond ! Et comme tu le soulignes également, le Collector est au top. C’est l’un des premiers que je reçois cette année, et il place la barre assez haut, alors que c’est un jeu de niche (j’attends toujours le Collector de Naruto, d’ailleurs, qui a pris du retard dans la livraison :/).
      Mais je t’avoue également que pour ma part, c’est toujours aussi difficile de pouvoir jouer à tout. Je n’ai décidément pas le temps, et je finis mes jeux à la vitesse d’un escargot ! ^^’
      Bons jeux à toi et tiens-moi au courant sur tes réceptions !!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s