[UNBOXING] Senran Kagura : Estival Versus – Kagura Millenium Festival Edition (PS4)

00-3

Bonjour à tous,

Je vous propose aujourd’hui le déballage de (accrochez-vous) : Senran Kagura : Estival Versus – Kagura Millenium Festival Edition ! Oui, rien que cela ! Et je le répète, accrochez-vous car il s’agit là d’un jeu diablement efficace et fun, mais je vous préviens d’avance, outre le fait que son orientation ne plaira pas à tout le monde et peut facilement être sujet à polémique, j’insiste sur le fait qu’il est réservé à un public averti !

Et pourtant, je dois vous avouer que Senran Kagura, c’est un peu le genre de jeu que j’adore mais qu’il est pourtant difficile d’assumer, et auquel on ne joue pas nécessairement devant ses amis ou sa compagne ^^’

La série

En effet, Senran Kagura est une série de jeux de baston développés par Marvelous, et qui s’apparente au style Musou (les Dynasty Warriors et leurs nombreuses déclinaisons de qualité comme Samurai Warriors, One Piece Warriors, Hyrule Warriors ou Dragon Quest Heroes). Cela consiste à lâcher des héros sur des champs de bataille et affronter les ennemis par dizaines, ce qui a pour conséquence de créer un joyeux bordel où la seule stratégie est la suivante : TA-PER !

Senran Kagura s’y apparente donc pour nous proposer une recette similaire, qui nous propose de contrôler une Ninja qui combat de nombreux sbires avant d’affronter une ou plusieurs rivales, dans des enchaînements de coups spéciaux qui, il faut bien l’avouer, envoient du lourd !

SAUF QUE…la grosse particularité de la série est qu’elle propose des combattants exclusivement féminins aux formes très (trop) généreuses, et dont les rebondissements intempestifs apportent une note surréaliste et caricaturale, et qui ont la possibilité de se « transformer » en redoutables ninjas afin de pouvoir déployer leurs puissants coups spéciaux. Sachant que la transformation les dénude complètement (oui ! Et ils ont beau censurer les parties intimes, je vous avoue que ça peut choquer quand on ne s’y attend pas :D) pour ensuite faire apparaître leur tenue de combat. En complément, si cela ne suffit pas, à mesure que les combattantes subissent des dégâts, leurs habits se déchirent pour finir nue si le combat a particulièrement été violent…Je ne rentrerai pas dans les détails, mais le jeu est très tendancieux, certaines positions sont plus que suggestives, et tout est prétexte à être le moins vêtue possible, dans un contexte qui les fait évoluer sur une plage paradisiaque en plein été.

00-4

C’est l’été pour les héroïnes de Senran Kagura ! Comme-par-ha-sard ! 😀

HEM ! Je vous avoue qu’en écrivant tout cela, je me rends compte que ce sera difficile de mettre en avant les grandes qualités du titre, car si on peut clairement qualifier la série de jeu de combat érotique, et si vous êtes prêt à accepter cet état d’esprit ambigu, ou si c’est absolument ce que vous cherchez (c’est vous qui voyez ^^’), dans l’une ou l’autre de ces hypothèses, je vous assure que vous ne le regretterez pas car Senran Kagura : Estival Versus, est un pu***n de bon jeu !

Le jeu Senran Kagura : Estival Versus

Pour commencer, il bénéficie d’un casting généreux et haut en couleur qui propose dès le départ 25 personnages, sans compter ceux à débloquer. Et si le gameplay propose une approche commune, les sensations de jeu diffèrent selon les personnages. Par exemple, vous n’aurez pas la même cadence de coups selon que votre personnage se sert d’une grosse épée ou d’un katana, ce qui vous permettra donc d’identifier selon votre propre style ou votre approche des combats, le personnage qui vous sierra le mieux. En outre, chaque héroïne bénéficie d’une personnalité bien à elle, avec les répliques qui vont avec, et on sent que les doubleuses sont allées jusqu’au bout de leur démarche (même si après, on est dans le stéréotype et la caricature poussés à l’extrême), ce qui fait que vous n’accrocherez pas seulement à un personnage pour ses techniques et ses coups spéciaux, mais aussi pour sa personnalité.

Bon, en ce qui concerne l’histoire, on est dans quelque chose de classique même s’il y a un côté complètement délirant : toutes les héroïnes des différentes écoles de Ninjas se retrouvent projetées sur une île, ce qui servira de toile de fond à des combats et des histoires personnelles. L’intérêt est que le mode solo propose un système de missions, que l’on doit accomplir la première fois avec une héroïne imposée, afin de suivre la trame, mais sur lesquelles on peut ensuite revenir avec le personnage de notre choix, afin de lui faire monter ses niveaux, gagner de l’argent et acheter des accessoires, des vêtements, débloquer des vidéos, des musiques, etc.

Le jeu bénéficie également d’un Dressing Room, qui permet d’habiller les filles comme on le souhaite, et faire éventuellement des petites séances photos (re-HEM !) ; un shopping qui permet d’acheter les éléments de personnalisation ou les bonus (à noter qu’on peut avoir gratuitement un sourire de la vendeuse, mignon comme détail ^^) ; un mode en ligne que je n’ai pas testé.

Si les modes de jeux me paraissent un peu léger, le mode solo est suffisamment garni et complet pour nous permettre de passer des heures et des heures à faire évoluer nos combattantes.

00-2

Ikaruga, l’une de mes combattantes préférées

Le gameplay en lui-même est d’ailleurs très accessible et intuitif, et nous permet de vite nous amuser : un coup normal, un coup fort, un dash, des possibilités de combos, trois coups spéciaux dont un qui se débloque à un certain niveau, mais le tout avec des possibilités très intéressantes comme la capacité de continuer à frapper ses ennemis en les poursuivant dans les airs, et même en courant sur les murs. On sent que le mot d’ordre du jeu est FUN, et chaque combat devient rapidement jouissif, et je parle bien des sensations de jeux.

Je l’ai précommandé sur PS4, sachant qu’il existe également sur PS Vita (avec possibilité de cross-save pour ceux qui craquent sur les deux versions) et pouvoir se défouler sur grand écran à un Senran Kagura, c’est exceptionnel (évidemment, on n’est pas dans un visuel au niveau de ce qui peut sortir aujourd’hui sur le même support, mais ça reste tout de même honnête, et n’oublions pas qu’il s’agit d’un jeu de niche). Tout va très vite, les coups spéciaux sont un festival d’explosions et de poses stylées, les mouvements de combats ont de la gueule, et le tout baigne dans une ambiance certes déjantée, mais accompagnée d’une excellente bande originale…Vraiment, excellente ! On est face à un feel good game difficile à assumer pour son approche érotique très discutable, mais qui bénéficie pourtant de qualités qui n’ont clairement pas à le faire rougir face à d’autres jeux.

Le déballage de la Kagura Millenium Festival Edition

Passés ces quelques mots sur cette série qui certes, ne plaira pas à tout le monde mais que je défends pour ses véritables qualités, bien au-delà du caractère érotique qui l’enveloppe un peu trop généreusement à mon goût, j’ai eu le plaisir de recevoir hier, soit à peine un jour après sa sortie sur le PSN, le jeu Senran Kagura : Estival Versus dans l’une de ses éditions collectors proposées, la Kagura Millenium Festival Edition, dont je vais vous présenter les photos du déballages. Vous pouvez cliquer sur les photos pour les agrandir.

Cette édition est dans un beau coffret cartonné affichant le casting, qui s’étend sur le recto et le verso :

Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-02Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-01

Nous avons là deux artworks très classes, et ce sera un plaisir de pouvoir exposer ce coffret dans ma collection, sans avoir à me justifier d’images un peu trop tendancieuses ^^’

L’ouverture s’effectue sur le côté, et nous offre un petit aperçu du contenu :

Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-07

Nous allons commencer par le jeu, livré dans son boîtier standard, avec une jaquette réversible. Le recto :

Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-03

Le verso :

Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-04

L’intérieur :

Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-05

Re-re-HEM, oui, vous ne rêvez pas, les filles à gauche sont complètement dénudées. Cela se passe de commentaire. Je mets la photo parce que cela fait partie du déballage, mais je vous avoue que cela se passe de commentaire (le petit PEGI 16 me paraît un peu léger, quand même !).

Le recto de la jaquette réversible :

Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-06

Nous allons maintenant passer à la bande originale. Contrairement à ce que je pensais, elle n’est pas dans un boîtier CD, mais elle nous est tout de même présentée dans un très beau carton dépliable, qui contient deux CD :

Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-08Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-09Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-10Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-11

Vient ensuite une enveloppe, qui contient cinq mini-affiches cartonnées :

Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-12Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-13

Les cinq mini-affiches :

Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-14

Vient enfin l’artbook, bien épais mais il est dommage qu’il ne soit pas cartonné, cela aurait été un petit plus bien sympathique :

Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-15Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-16

Il propose aussi bien des illustrations que des notes (en anglais), ce qui en fait un livret plutôt complet et intéressant, pour peu que vous souhaitiez approfondir vos connaissances sur l’univers de la série et sur les personnages :

Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival-19Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival-20

Pour finir, je vous propose une photo d’ensemble de Senran Kagura : Estival Versus – Kagura Millenium Festival Edition sur PS4 :

Senran Kagura Estival Versus Millenium Festival Edition-18

Un excellent jeu défoulant, fun, jovial et généreux -si je puis dire, mais qui assurément ne plaira pas à tout le monde et se destine à un public averti. Vous voilà prévenus.

J’espère que les photos vous ont plus.

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

4 réflexions sur “[UNBOXING] Senran Kagura : Estival Versus – Kagura Millenium Festival Edition (PS4)

    1. Respect pour l’édition Bahonkas ! 🙂
      Je n’ai pas eu le temps de la précommander à temps, alors du coup, je me suis tourner vers celle de l’article.
      En ce qui concerne les éditions avec les sets de figurines, il me semble qu’elles sont sorties exclusivement au Japon. Pour l’Europe et les US, on a eu droit aux éditions Bahonkas sur PS4 et Kagura Millenium Festival Edition sur PS4 et Vita.
      As-tu eu l’occasion d’essayer le jeu ? Pour ma part, j’éprouve un véritable plaisir coupable à m’y éclater, et je le trouve vraiment très fun !
      Merci beaucoup pour tes commentaires, Kalced, ça fait toujours plaisir d’avoir des news !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s