[JEUX VIDEO] Ma rétrospective – Mars 2016

ANIME GIRL - Plays in space

Bonjour à tous,

Je vous propose de découvrir les jeux auxquels j’ai joué durant ce mois de mars. Ce mois-ci, vous verrez que je ne me suis pas trop dispersé, et j’ai pu bien profiter des excellents jeux qui m’intéressaient.

Le mois de mars était censé être un petit amuse-bouche à côté des rouleaux compresseurs qui arrivent à partir d’avril jusqu’à mai, je parle bien entendu des très attendus Dark Souls III et Uncharted 4, mais aussi, dans un registre plus discret -mais à ne surtout pas négliger, le J-RPG Nights of Azure. Je précise bien « censé » car au final, les jeux auxquels je me suis adonné sont tout simplement excellents, et m’ont permis de passer de nombreuses heures passionnantes dans des styles bien différents, vous le verrez.

Préalablement, je vous préviens d’avance que vous noterez l’absence d’Hyrule Warriors Legends sur 3DS, ne l’ayant reçu qu’au 1er avril, et aussi et surtout l’absence de République sur PS4, que j’ai pourtant reçu en mars, mais que je n’ai pas eu encore le temps d’essayer.

PS4

MEGADIMENSION NEPTUNIA V-II

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Déballage de Megadimension Neptunia V-II – Limited Edition

Je commence ma rétrospective avec un jeu sur lequel j’ai déjà passé de très nombreuses heures le mois précédent, et que j’ai encore continué en New Game +, afin de me concentrer sur les à-côtés comme le Colisée ou les quêtes de guildes, même si j’ai déjà pu finir le jeu avec sa True Ending, on y revient sans problème et avec grand plaisir pour s’intéresser aux annexes. Je pense avoir dit suffisamment de bien sur ce jeu pour ne pas avoir à y revenir. Neptunia est décidément une licence surprenante, en atteste son arrivée pêchue sur PS4.

TOM CLANCY’S THE DIVISION (PS4)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les photos du steelbook de Tom Clancy’s The Division

Dans un tout autre…mais vraiment tout autre registre, je vous présente l’excellent Tom Clancy’s The Division ! Qui l’eut crû, que j’adhérerais à ce point à ce jeu, alors que je ne l’attendais pas plus que cela ? Son mélange jeu d’action tendance MMO à la Destiny (mais ici à la troisième personne, je précise), l’ambiance géniale qui retranscrit un New York post-apo plongé dans un hiver glacial, le loot et les possibilités de personnalisation de l’équipement et l’utilisation intuitive des Mods (en général, c’est l’élément que je suis susceptible de négliger, mais là, Ubisoft a vraiment fait du bon travail pour nous inciter à y avoir recours de manière simple et efficace), une introduction particulièrement brillante… un très grand nombre de qualités qui se fondent dans une grande aire de jeu tout en proposant une énorme durée de vie ! Les photos que vous pouvez voir ci-dessus sont mes propres captures, par conséquent vous pouvez y faire la connaissance de mon avatar féminin (pour changer ^^), sniper qui a su évoluer jusqu’à son actuel niveau 18.

Bref, autant je prends des pincettes quand je recommande des jeux de niche qui me plaisent, autant ici, je ne saurais que vous recommander chaudement cet excellent jeu ! Pour une nouvelle licence, Ubisoft fait très, très mal !

SENRAN KAGURA : ESTIVAL VERSUS (PS4)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le déballage de Senran Kagura : Estival Versus – Kagura Millenium Festival Edition

En parlant de jeu qui me plaît mais pour lequel je suis obligé de prendre d’énormes pincettes avant de vous le recommander, je vous présente l’immense Senran Kagura : Estival Versus. Dire que le postulat partait d’un jeu de baston où les combattantes perdent leurs vêtements à mesures qu’elles encaissent des coups, on était en droit de se douter qu’il s’agirait d’un jeu ne surfant que sur du fan-service bête et méchant. Or, il n’en est rien et la série Senran Kagura est un concentré de fun, propose un casting éclectique et torride dont les coups spéciaux déchaînent les enfers, du gameplay accessible et uniforme, mais dont les sensations varient d’un personnage à l’autre ; une excellente bande originale et une durée de vie conséquente. Seule son approche érotique pourra refroidir une grande catégorie de joueurs. Pour les autres, ne vous arrêtez pas à son concept provocateur, car ses qualités prennent spontanément le dessus dès les premiers combats. A l’instar de l’opus Shinovi Versus sur PS Vita, je suis loin d’en avoir fini avec lui. Un très, très gros coup de coeur !

WII U

THE LEGEND OF ZELDA : TWILIGHT PRINCESS HD

Twilight Princess

Déballage de The Legend of Zelda : Twilight Princess HD – Edition Limitée

Le génial Twilight Princess a fait l’objet d’une remasterisation sur Wii U, et il était inconcevable pour moi de passer à côté, après un WindWaker HD indispensable ! Alors que les choses soient claires, si malgré le lissage, les graphismes accusent clairement très gros coup de vieux, ce qui est d’autant plus curieux pour un jeu sorti pourtant sur GameCube et Wii, alors que le lissage de WindWaker offre à ce dernier une seconde jeunesse ; le jeu reste un Zelda grand crû, avec un côté assez sombre -mais pas autant que Majora’s Mask, et l’insertion d’un gameplay original avec le fameux Wolf Link, c’est toujours un réel bonheur de chevaucher Epona et traverser les plaines d’Hyrule. Vu le très maigre catalogue que nous propose la Wii U, et en attendant la sortie du prochain Zelda, il serait donc dommage de passer à côté de cet épisode de qualité, malgré une réalisation que je trouve ironiquement en deça de WindWaker (il faut croire que le cell-shading conserve !).

3DS

BRAVELY SECOND : END LAYER

00-3

Déballage de Bravely Second : End Layer – Edition Collector

J’ai bien entendu poursuivi ma partie sur 3DS, mais j’avance à petits pas. Le jeu propose pourtant une grosse durée de vie, J-RPG oblige, ainsi que des à-côtés intéressants et amusants, d’autant que les personnages sont particulièrement attachants, et l’histoire prenante. Outre le tour par tour qui ne me passionne pas autant que les combats rythmés d’un Tales of, mais qui propose d’énormes possibilités, Square Enix nous offre un système de combats vraiment chiadé, et quand je vois la petite merveille qu’ils ont fait avec Bravely Second, je me dis qu’il est dommage que ce ne soit pas un tournant emprunté par la série des Final Fantasy (certes, on va enfin pouvoir mettre la main sur le XV d’ici fin septembre 2016, et certes, ce dernier semble être prédisposé à l’excellence, mais au fond de moi, j’appréhende). Enfin, Bravely Second reste une petite perle que tout amateur de J-RPG se doit de posséder sur 3DS.

EEEEET…c’est tout !

Oui, ce mois-ci, en quantité de jeux, j’ai été plutôt raisonnable, finalement. Reste que j’y ai tout de même passé de très nombreuses heures, notamment sur The Division et Senran Kagura, et comme je vous l’ai dit, non seulement je n’ai pas eu le temps de toucher à République, mais j’ai réceptionné seulement le 1er avril Hyrule Warriors Legends sur 3DS, et je n’ai même pas encore reçu le nouveau Hatsune Miku Project X sur PS Vita en import (les délais sur le site sur lequel j’ai commandé sont particulièrement longs). Je sens que les sorties de Dark Souls III et Nights of Azure ne vont pas arranger mon cas ^^

J’espère que vous avez bien joué, de votre côté, et que vous avez eu la chance de mettre la main sur des jeux passionnants.

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

2 réflexions sur “[JEUX VIDEO] Ma rétrospective – Mars 2016

  1. Salut Hyperion,
    Effectivement, tu as été raisonnable mais tu t’es lancé dans des jeux dont la durée de vie est assez importante.
    Bravo pour tes captures de The Division qui me donnent sacrément envie de me lancer dans ce jeu. A ce propos, la connexion internet permanente est-elle obligatoire?
    Pour ma part, je viens de me lancer dans Twilight Princess et je dois dire que la magie opère encore. Les graphismes vieillots ne me gênent en rien et la musique est toujours aussi sublime.
    A bientôt et bons jeux.

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Blastwind ! Merci pour ton mot ! Ah ça oui, au niveau de la durée de vie, j’ai de quoi faire avec tout ça ^^
      Pour répondre à ta question, je te confirme que la connexion internet permanente est obligatoire pour The Division, vu son côté orienté MMO. Un peu comme Destiny, même si tu peux faire la campagne en solo, tu es tout de même obligé d’être connecté.
      Donc ça y est, te voici dans Twilight Princess alors ? C’est vraiment un excellent jeu, et la série dispose décidément de bases solides que Nintendo a toujours su exploiter avec justesse.
      Bons jeux à toi ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s