[UNBOXING] Dark Souls III – Edition Collector (PS4)

00

Bonjour à tous,

La voilà enfin entre mes mains, la conclusion de cette série qui nous fait tant souffrir, je vous présente l’immense Dark Souls III dans sa superbe Edition Collector.

Autant vous l’avouer tout de suite, je n’ai découvert la série des Souls qu’à partir de Dark Souls II sur PS3, ce qui ne m’a cependant pas empêché de découvrir a posteriori les opus Demon Souls et Dark Souls, en passant par l’exceptionnel Bloodborne, dont vous pouvez retrouver le déballage par ici, et pour lequel vous pouvez même découvrir mes premières impressions, qui datent de l’époque où je pensais que j’aurais le temps de rédiger des tests sur mon blog :p

Passée cette légère digression, pour en revenir à la série des Souls, développée par les génies de From Software, pour être honnête je l’adore, mais je ne maîtrise pas du tout le jeu, ni même son univers qui dissémine de nombreux indices à travers le jeu pour nous permettre de décoder son histoire, mais qui pose pourtant des bases immersives saisissantes dans une ambiance à la fois mélancolique et macabre, et où le level-design cohérent nous en met encore plein les yeux et ne manque pas de nous bluffer à mesure de la progression.

DARK SOULS™ III_20160415195014

On est face à un jeu exigeant, à la réalisation impeccable et au gameplay aux petits soins, à condition d’accepter en retour l’extrême difficulté du titre qui nous impose la progression par l’échec. Car oui, on meurt souvent, très souvent…trèèèèèès souvent…si bien que je préfère vous annoncer d’avance que le choix de la classe de votre personnage aura son importance dès le début du jeu.

Si je vous précise cela, c’est parce que j’ai voulu sans doute trop fanfaronner en prenant un assassin, et au bout d’une heure de jeu, j’ai compris qu’il valait mieux revoir mes ambitions à la baisse parce que je n’en comprenais pas les subtilités du gameplay, assené d’entrée par une difficulté intraitable. Par conséquent, j’ai dû reroll un chevalier, histoire de miser sur la défense et la robustesse. Faire le kéké avec deux épées, ce sera quand j’aurai maîtrisé la difficulté du titre ^^

DARK SOULS™ III_20160415195128

Toujours est-il qu’à l’heure où je vous parle, je n’en suis qu’à trois modestes heures de jeu palpitantes, qui nécessitent une véritable concentration dans notre progression. Et si, comme vous avez pu le voir, je n’ai pu mettre la main sur l’Edition Nightmare de Bloodborne en son temps, et que j’ai sciemment fait l’impasse sur l’Edition Prestige de Dark Souls III, un peu trop onéreuse, j’ai cependant opté pour son Edition Collector, qui se montre, vous allez le voir, généreuse et de qualité.

En sus, j’ai également craqué pour son guide stratégique, qui je sens, me sera d’une très grande utilité ! Par conséquent, je vous en propose le déballage (vous pouvez agrandir les photos en cliquant dessus), en commençant par des photos de l’imposant coffret :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-02Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-03Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-04

L’ouverture s’effectue par le haut du coffret :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-05

Le contenu se divise en deux compartiments séparés par un bel artbook, et dont l’un -le plus gros, contient la figurine. Nous y reviendrons. Pour le moment, arrêtons-nous sur le second compartiment :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-06

D’entrée de jeu, nous sommes face au boîtier Futurepak du jeu, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est magnifique.

Le recto :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-07Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-11Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-16

Le verso :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-08

Sur la tranche, une fois n’est pas coutume pour un Futurepak, nous avons le titre du jeu :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-09

Une vue d’ensemble de l’extérieur :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-14

Et une vue d’ensemble de l’intérieur, avec et sans les disques -de gauche à droite, la bande originale et le jeu lui-même :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-12Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-15

Histoire de chipoter, il est dommage que la Bande originale n’ait pas son propre boîtier,d chose pourtant récurrente pour des Collectors de jeux pourtant bien moins populaires. Mais ce n’est qu’un détail, gardez bien à l’esprit qu’en revanche, le Futurepak est magnifique !

Nous avons ensuite un starter guide, qui est en réalité un aperçu du guide stratégique Prima, mais proposé ici au format mode d’emploi :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-17Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-18

Vient ensuite l’artbook du jeu, auquel un soin particulier a été apporté, puisqu’en plus de proposer un contenu généreux, la couverture est cartonnée et recouvert par un protège-livre en papier glacé :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-19Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-22Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-23

La tranche :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-20

Au format A4, il porte sur la trilogie Dark Souls. Quelques pages du livre :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-24Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-25

Cette édition Collector nous propose ensuite trois patchs :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-26Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-27

Praise the Sun, phrase qui parle tant aux amateurs de la série, un feu de camp et une fiole d’Estus…trois patchs symbolisant des vertus réconfortantes dans le monde impitoyable de Dark Souls.

Nous avons ensuite un poster sur toile :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-28Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-29Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-31

Notez le soucis du détail avec les traces de brûlures et l’effet déchiré de la carte :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-30

Vient enfin la pièce maîtresse du Collector, la magnifique figurine du Red Knight, ici bien rangée dans sa boîte :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-32

Au déballage :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-33Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-34

Une fois montée…ce qui est un bien grand mot vu qu’il n’y a que les deux épées à ajouter à la figurine, déjà fixée sur son socle :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-35

La figurine est de très bonne qualité, le personnage prenant une posture dynamique et bénéficiant de nombreux détails :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-36Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-37Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-38Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-39Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-40

Pour finir, je vous propose une photo d’ensemble de Dark Souls 3 – Edition Collector sur PS4 :

Dark Souls 3 - Edition Collector - PS4-41

En bonus, je n’ai pas oublié de me munir de mon guide stratégie (acheté séparément, je précise), lui aussi dans une petite édition Collector, livré avec un journal :

IMG_5582IMG_5584IMG_5585

La couverture cartonnée du guide :

IMG_5586

La tranche :

IMG_5591

Et quelques pages, qui nous proposent entre autre des explications sur les équipements, des soluces, des cartes du jeu, bref…un beau guide stratégique et qui remplit sa fonction :

IMG_5587IMG_5588IMG_5589IMG_5590

En plus du guide, il y a un petit journal à griffonner :

IMG_5592IMG_5593IMG_5594

Pour ma part, vu que cela risquerait surtout d’être du style « Jour 1, je suis mort. Jour 2, je suis mort…jour 10, je suis encore mort…« , je le laisserai sans doute vierge de toute annotation ^^

Je vous rappelle que j’ai acheté le guide stratégique séparément, et qu’il n’est donc pas livré avec cette édition.

Au final, l’Edition Collector de Dark Souls 3 est très réussie. Son contenu est non seulement conséquent, mais il est également de grande qualité, entre l’artbook cartonné, la figurine majestueuse et le Futurepak réussi. On a là une édition digne du jeu, qui semble être lui-même la digne conclusion d’une saga qui aura passionné et fait souffrir de très nombreux joueurs…et je n’ose même pas imaginer la qualité de son Edition Prestige !

J’espère que les photos vous ont plu.

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

2 réflexions sur “[UNBOXING] Dark Souls III – Edition Collector (PS4)

  1. Merci pour l’unboxing 🙂
    Pour une fois, j’ai opté pour l’édition amaray, comme je voulais y jouer et que je ne voulais pas avoir le jeu en double…C’est dommage dans un sens parce que ce collector a l’air sympa (mais comme en plus je n’ai plus beaucoup de place chez moi, je dois faire des sélections).
    J’ai commencé le jeu hier soir, je n’en pouvais plus d’attendre…et j’ai réussi à me paumer dès le début de l’aventure (je n’avais pas vu qu’il fallait insérer l’épée dans la coupole) alors je tentais de trouver un chemin, je me suis fait le mob avec le long katana (après le 4ème try) et aussi l’espèce de golem avec les gemmes bleues, pas loin du premier feu de camp, en first try. Bon la chose positive c’est que j’ai pu prendre au moins 5 niveaux rien qu’avec les ames de ces deux mobs. Je me suis d’ailleurs demandé si c’est moi qui devenait super bon à ce genre de jeu ou si la difficulté avait été abaissé au niveau de Bloodborn…et puis j’ai commencé la première map et j’ai commencé à souffrir….La suite ce soir 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi pour ton mot, Kalced !
      Ah je commence à te comprendre, chez moi aussi ça devient limité, niveau place et pourtant, je ne pense pas avoir le dixième de ta collection 😀
      Le Collector de Dark Souls III m’a bien surpris, surtout sa figurine, elle est particulièrement canon (et je dis ça, alors que je suis plus habitué à des figurines représentant généreusement la gente féminine :D) ! De plus, là on a vraiment du contenu de bonne qualité, ça me fait d’autant plus plaisir que je n’avais pas pu me prendre l’édition Nightmare de Bloodborne, car à ce moment-là, Micromania avait l’exclusivité, et ils ne livrent pas à la Réunion…
      GG à toi pour le mob au katana, j’ai eu les miquettes pour ma part, et je l’ai donc snobé ^^’
      Et oui, la difficulté nous rattrape au galop ! Contrairement à Bloodborne, où je m’efforçais d’affronter tous ceux que je croisais, dans DS3, j’ai déjà dû contourner certains ennemis, et j’ai tendance à prendre encore plus au sérieux mes montées de niveaux (d’ailleurs, comme je l’ai indiqué dans mon article, j’ai reroll au bout d’une heure de jeu en troquant mon assassin contre un chevalier, tellement je galérais).
      Je pense que je n’aurais pas trouvé du premier coup non plus le coup de l’épée à insérer dans la coupole, si je n’avais pas vu un live découverte sur le net, en fait. Et contrairement à beaucoup de jeux, la série des Dark Souls nous force à nous creuser un peu plus les méninges, étant plutôt avare en guides et indices…même si j’ai quand même craqué pour le guide…mais quelle douce souffrance, ce jeu 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s