[STEELBOOK] Star Wars Episode VII : le Réveil de la Force (BR)

00

Bonjour à tous les Jedi,

La force a été avec moi, car j’ai reçu aujourd’hui même le steelbook de Star Wars, soit deux petits jours après sa sortie officielle. Par conséquent et sans plus attendre, je vous propose les photos du déballages.

Une fois n’est pas coutume, je vous propose un deuxième article dans la même journée, car si le précédent était déjà programmé, c’est avec surprise (agréable, certes !) que j’ai reçu mon précieux exemplaire de Star Wars Episode VII : The Force awakens.

Cet article étant consacré aux photos du steelbook, j’hésite à me lancer dans une véritable critique de cet épisode VII. Néanmoins, rien ne m’empêche d’en toucher quelques mots, à commencer par mon attente générée par cet épisode. Avais-je peur et est-ce que ça en valait la peine ? Oui, deux fois oui !

J’ai eu très peur de cet épisode, en effet, car le premier mauvais coup que je me suis pris n’était pas des moindres : J.J. Abrams et Disney tiraient un trait impitoyable sur l’univers étendu, qui pour moi constituait une partie importante de la vie de la saga au regard des fans, fans qui comme moi, prenaient plaisir à voir s’étoffer cet univers, désormais qualifié d’Univers Légende, aussi bien en ce qui concerne les personnages connus que de nouveaux venus.

Ma première incursion dans l’univers étendu était un petit roman pour ado pourtant peu intéressant, le Gant de Dark Vador (sic), premier opus de la saga du Prince Ken. Mais du haut de mes 13 ans, j’étais heureux de pouvoir découvrir ce que je considérais comme « la suite directe » de l’épisode VI, car l’histoire se passait juste après. Mais n’ayant jamais pu mettre la main sur la suite de ce livre (heureusement, au passage !), cela a eu pour conséquence de me faire découvrir quelque chose qui parlera sans doute aux vrais : la Croisade noire du Jedi fou, trilogie de romans par Timothy Zahn, comprenant l’Héritier de l’Empire, la Bataille des Jedi et l’Ultime Commandement.

Oui, l’Amiral Thrawn aurait dû être le nouveau méchant de la saga (peut-être un peu moins impulsif et moins dans la puberté qu’un Kylo Ren), et oui, Mara Jade aurait dû être la femme de Luke Skywalker. Mais tout cela aurait peut-être été possible si l’action de l’épisode VII s’était située peu après les évènements du Retour du Jedi.

Par conséquent, il était donc plus logique de repartir à zéro plutôt que d’éviter d’innombrables hiatus et nous balancer un épisode VII se passant trente ans plus tard, avec une montagne d’évènements qui se seraient déroulés entretemps. Repartir à zéro signifiant de proposer de tous nouveaux personnages, confrontés aux anciens, tel un passage de flambeau.

Passée cette digression, j’en reviens aux appréhensions que j’ai eues car, outre le trait tiré sur l’univers étendu, la première bande-annonce ne m’avait pas emballé plus que cela, mais les suivantes se montrant plus convaincantes à mes yeux, c’est donc l’impatience qui a pris le dessus, si bien que, n’étant plus habitué à me rendre au cinéma, j’ai succombé à la tentation et suit parti voir ce fameux épisode VII dès sa sortie et…

00-2

J’ai adoré ! J’ai tout simplement adoré ce nouvel épisode qui parvient à poser de nouvelles bases tout en restant fidèle à l’esprit de la série. Fidèle, peut-être même un peu trop, certains n’y voyant là qu’un remake de l’épisode IV…admettons, mais il n’empêche que l’ivresse était là, bel et bien là, et chaque minute passée devant le film était un pur régal.

Pourquoi j’ai aimé ? Objectivement, je n’ai pas les arguments qui sauraient convaincre un profane, mais qu’il s’agisse de la réalisation de J.J. Abrams (ce mec peut se vanter d’avoir réaliser Star Trek ET Star Wars, l’air de rien, deux sagas SF ultra-populaires aux philosophies diamétralement opposées), de la musique de John Williams, de cet univers qui, de toutes façons, me plaît depuis ma plus tendre enfance, j’estime que le contrat est rempli : on a un Star Wars, un excellent crû qui ouvre une nouvelle trilogie qui devrait nous surprendre, bien plus que ce nouveau départ au classicisme finalement réconfortant.

Vous vous en doutez, après avoir craqué pour les steelbooks de la trilogie originale et de la prélogie, je n’allais pas passer à côté du steelbook de l’épisode VII. Et si ce dernier ne dispose pas d’une tranche identique aux autres (difficile de comprendre pourquoi, d’ailleurs !), il propose tout de même un très joli visuel. En voici les photos, que vous pouvez agrandir en cliquant dessus.

Le Blu-Ray dans son fourreau cartonné et sous blister, au recto :

Steelbook - Star Wars VII The Force Awakens-01

Et au verso :

Steelbook - Star Wars VII The Force Awakens-02

Le fourreau cartonné prend tout le verso, mais ne couvre que le quart du recto, affichant sobrement le titre, afin de nous permettre de profiter du visuel :

Steelbook - Star Wars VII The Force Awakens-03

Une fois le fourreau retiré, voici le recto du steelbook, nous montrant Kylo Ren :

Steelbook - Star Wars VII The Force Awakens-04

La tranche nous montre quelques personnages du film au lieu de nous proposer le titre, ce qui est curieux, compte tenu du parti pris pour les steelbooks de la trilogie originale et de la prélogie :

Steelbook - Star Wars VII The Force Awakens-05

Le verso du steelbook nous montre l’énigmatique Captain Phasma qui, je l’espère de tout coeur, sera davantage développée dans le prochain épisode, ce qui serait la moindre des choses pour un premier méchant féminin canonique :

Steelbook - Star Wars VII The Force Awakens-06

Une vue d’ensemble de l’extérieur :

Steelbook - Star Wars VII The Force Awakens-07

Une vue d’ensemble de l’intérieur, avec et sans disques, étant ici précisé que les trois disques nous proposent le film en BR, le film en DVD et les bonus :

Steelbook - Star Wars VII The Force Awakens-08Steelbook - Star Wars VII The Force Awakens-09

Pour finir, une photo du steelbook du Blu-Ray Star Wars Episode VII : The Force Awakens, sur présentoir :

Steelbook - Star Wars VII The Force Awakens-10

J’espère que vous avez apprécié ces quelques photos, pour ma part, je vous laisse, j’ai un film à visionner…avant de me refaire l’intégral ! ^^

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

4 réflexions sur “[STEELBOOK] Star Wars Episode VII : le Réveil de la Force (BR)

  1. Super réceptions 😉 Me suis fait les bonus + le film la semaine dernière un régal !

    Pour l’histoire du titre sur la tranche/recto c’est juste que pour éviter des dépenses « inutiles » de traduction du titre dans chaque pays, ils n’en mettent pas. Ils font ça pour chaque film 😉 Sauf aux US/Canada qui ont pu profiter de l’édition que j’ai pris en import: https://www.facebook.com/media/set/?set=a.999054183482566.1073741881.923016551086330&type=3

    C’est vrai que c’est dommage pour le reste du monde de ne pas profiter cette édition qui en plus est complètement glossy !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s