Mes indispensables sur…Game Gear !

00 - Game Gear

Bonjour à tous,

Je vous propose aujourd’hui un nouvel épisode de ma série Mes Indispensables sur… et nous allons nous consacrer une fois de plus à une console portable, la Game Gear ! C’est parti pour choisir trois jeux indispensables à mes yeux !

PREAMBULE

Après un premier article qui ouvrait la série Mes Indispensables sur… avec l’une des consoles les plus populaires de tous les temps, la Game Boy, j’ai décidé de vous emmener aujourd’hui dans une aventure plus atypique, plus confidentielle, en vous parlant d’une console à fort potentiel -certes, mais ennemie impitoyable des piles, la Game Gear !

Imaginez qu’un beau jour, manque de pot, c’est la fin du monde. Oui, mais vous avez une chance de survivre, en vous abritant dans une grotte, à trois cents mètres sous terre, afin d’échapper aux nuages nucléaires. Et au fond de cette grotte, vous vous retrouvez dans un abri qui bénéficie de tout le confort nécessaire, savoir une chambre avec climatisation réversible, douche et mini-bar rempli de Nuka-Cola, dans un complexe qui dispose d’une cantine et d’une bibliothèque. Mais la seule console présente dans tout ce bunker high-tech avec électricité et assainissement conformes, c’est la Game Gear. Oui, ce n’est vraiment pas de bol sur ce coup-là, mais réjouissez-vous, car cela aurait pu être la N-Gage !

Bref, vous savez d’avance qu’une jolie petite Game Gear vous attend, toute propre, toute neuve, livrée avec adaptateur secteur (oui, parce qu’avec des piles, cela sentirait l’escroquerie à plein nez !), écouteurs et chiffon pour nettoyer l’écran, et avant de quitter votre chambre pour foncer vers l’entrée du bunker, avant même de préparer votre trousse de toilette, vous devez impérativement choisir trois jeux. Seulement trois jeux qui vous accompagnerons durant ce long hiver nucléaire. Lesquels choisiriez-vous ?

Autant pour la Game Boy, on a l’embarras du choix. Autant tous les amateurs de jeux vidéo, de tous horizons, pouvaient s’accommoder d’un petit pack spécial Mission en Antarctique, autant la Game Gear…est une console -dirons-nous, plus problématique ! Non pas qu’il s’agit d’une mauvaise console, loin de là ! Mais disons qu’elle a toujours eu ce côté indomptable (les piles nous permettaient tout juste de terminer un Sonic ou un Donald, ce qui représentait moins de deux heures) pour un catalogue pompé sur la Master System (et vice-versa), catalogue qui n’était pas aussi généreux que celui de la Game Boy, sa concurrente directe.

Pourtant, la Game Gear avait de quoi plaire, avec ses jeux en couleur et son écran rétro-éclairé, ainsi qu’une bonne prise en main ! Mais rapidement, il devenait indispensable de jouer avec l’adaptateur secteur pas loin, tout ça pour des jeux qui avaient de plus en plus de difficulté à imposer une identité visuelle, sans que l’on ne voit en eux que le recyclage low cost de succès sortis sur Mega Drive (ce qui nous éloignait, par conséquent, des premières belles heures de la portable, qui semblait avoir tant de belles choses à nous offrir, ce qui s’en ressentira dans mon classement), je pense par exemple à l’adaptation sommaire -mais pourtant pas mauvaise, de Street of Rage, ou la très sympathique version d’Ecco the Dolphin.

Quand je l’ai reçue, c’était avec trois jeux : Columns et deux jeux que je ne citerai pas, car vous allez les retrouver dans mon Top, quelques lignes plus bas.

Autant, je me sentais l’âme d’un précurseur avec la Game Boy à l’époque, autant pour la Game Gear, si j’avais également été le premier à en avoir une parmi mes camarades, je suis resté l’un des seuls. Malgré les qualités techniques indéniables de la portable, elle ne faisait pas le poids avec la Game Boy, et ironie du sort, c’est même le fameux The Legend of Zelda : Link’s Awakening qui m’a définitivement fait tourner le dos à la Game Gear pour revenir à la Game Boy.

J’en garde tout de même de très bons souvenirs, avec des jeux qui parvenaient à se démarquer du lot, même si j’en ai connu de très médiocres, souvent des shoot’em up sans saveur. Mais sur le même concept que mon précédent article, je vous invite à découvrir les trois jeux indispensables sur Game Gear, que j’emmènerais avec moi en cas de guerre nucléaire.

LES TROIS INDISPENSABLES

SONIC

01 - Sonic 01

L’un de mes premiers jeux. Comme pour la Game Boy avec Super Mario Land, on commence en douceur avec une valeur sûre et également un titre phare de la Game Gear, le très réussi Sonic, premier du nom. Il s’agit du même jeu sorti également sur Master System, et s’il était bien entendu impossible d’avoir le rendu du mythique épisode de la version Mega Drive, nous sommes face à du très bon travail, que l’on peut apprécier autant dans son gameplay accessible nous offrant de bonnes sensations de vitesses, que dans sa réalisation mignonne et colorée, en passant bien sûr par ses musiques !

01 - Sonic 02

Le jeu reste toutefois plus court que la version Mega Drive, et les affrontements contre Eggman sont assez simplistes, mais pour l’époque, c’était pour moi un excellent premier contact avec la mascotte de Sega, et depuis, j’ai fait en sorte de ne rater aucun épisode, jusqu’à ce que la série commence très sérieusement à s’essouffler (je n’ai même pas voulu jouer à Sonic Boom sur Wii U). A quand un retour en fanfare digne de ce nom ?

Il n’empêche qu’encore aujourd’hui, je prends plaisir à relancer ce jeu, aussi bien sur Game Gear que sur Mega Drive d’ailleurs (mais fera-t-il pour autant partie de mes indispensables sur Mega Drive ?).

MICKEY MOUSE : CASTLE OF ILLUSION

02 - Mickey Mouse Castle of Illusion 01

Si la Game Gear ne proposait pas un catalogue de jeux abondant, à la base, il faut bien reconnaître que peu d’entre eux étaient inoubliables. Mais à cette époque, Disney savait nous offrir de très bons jeux, sur n’importe quel support (qui ne s’est pas éclaté sur un Quackshot sur Mega Drive ou Magical Quest sur Super Nintendo ?), et la Game Gear a eu droit à deux bons jeux consacrés à Mickey Mouse : Castle of Illusion et ses suites, auxquelles je n’ai jamais eu la chance de jouer, Land of Illusion (la suite sur Mega Drive s’appelant World of Illusion, au passage !) et Legend of Illusion.

02 - Mickey Mouse Castle of Illusion 02

Une fois encore, on est dans du jeu de plateforme, et une fois encore, celui-ci est très coloré, très accessible et bénéficie d’une bonne identité visuelle.

DONALD DUCK : LUCKY DIME CAPER

03 - Donald Duck Lucky Dime Caper 01

Donald Duck est l’un des trois premiers jeux que j’ai eus sur Game Gear, avec Sonic et Columns, et il fait définitivement partie de mes favoris. Comme quoi, la barre avait été placée assez haut dès le départ. Ce qu’il faut savoir, c’est que j’aime beaucoup l’univers de Donald (plus particulièrement, je suis un fan de Picsou, dans ses histoires contées par Carl Barks et Don Rosa), donc ce choix coule de source, d’autant que la qualité est au rendez-vous. Dès les premières secondes, console en mains, j’avais l’impression d’être face à un dessin animé, avec les animations très réussies (pour l’époque, j’entends) de Donald et la musique qui sonnait bien cartoon.

Le même problème se pose en revanche pour ce jeu, comme pour les deux autres qui constituent mes indispensables sur Game Gear : la durée de vie ! Aucun des trois ne propose une longue aventure, ni même de gros défis, on en est loin, et c’est bien dommage, mais si j’ai décidé de choisir ces trois titres, c’est parce qu’il s’agit là des jeux que j’ai sans doute terminé et recommencé le plus souvent, au point de les connaître par coeur et sans que je ne sois jamais lassé. Un choix très particulier pour une console que je n’ai pas non plus eu l’occasion de trop connaître, vu qu’en plus de n’avoir pas eu beaucoup de jeux, je l’ai finalement délaissée comme je vous l’ai indiqué plus haut, pour revenir à la Game Boy, grâce (ou à cause, c’est selon) de Link’s Awakening.

En outre, je terminerai cet article en citant quelques jeux qui auraient pu avoir leur place dans ce Top, parmi ceux que j’ai connus : Shinobi, Ninja Gaiden et Ecco the Dolphin. Pour le reste, vous remarquerez que tout autant fan de RPG que je suis, je me rends compte que le seul que j’ai connu sur Game Gear était Ax Battler : a Legend of Golden Axe, et même si son approche beat them up pour ses combats le rendait fun, je n’y ai pas accroché plus que cela.

Et vous, avez-vous connu la Game Gear ? Et si vous ne deviez choisir que trois jeux, lesquels retiendriez-vous ?

Pour le prochain article Mes Indispensables sur…, je me pencherai sur la grande soeur de la Game Gear, la Mega Drive, qui est ni plus ni moins, mon premier contact avec les consoles de salon ! Encore un bond dans un océan de nostalgie en vue !

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

2 réflexions sur “Mes indispensables sur…Game Gear !

  1. Salut Hyperionseiken, ça fait un bail la dernière fois que j’ai laissé un commentaire, surtout par manque de temps, mais je visite quand même le blog de temps à autre.
    Pour en revenir à la GameGear, ce fut ma deuxième console portable après la GB bien sûr.
    Pour les jeux, Sonic est un indispensable sur cette console, un peu comme un mario sur une console nintendo (oui, la comparaison est un peu facile). J’ai eu Sonic 1 et 2 et je mettrais le 2 dans mon top 3.
    Ensuite, je pense aux Shinobi, là encore, j’ai eu le 1 et le 2 et encore, le 2 fais partit de mon top 3.
    Pour le dernier, c’est un peu plus compliqué, j’ai aussi eu Castle of illusion, un bon jeu de la Gamegear, mais que j’avais trouvé trop court…Il aurait pu avoir sa place dans mon top 3, mais je vais plutôt y installer un autre jeu sur lequel j’ai passé pas mal de temps et par nostalgie, Slider (d’ailleurs une version sur ios est sortie, mais le tactile c’est pas ça).

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Kalced, ça fait toujours très plaisir de te relire !!! 🙂
      Je pense qu’on a visiblement suivi à peu près le même parcours vidéoludique à ses débuts, car elle a également été ma seconde portable. Et à dire vrai, mes parents m’avaient laissé le choix entre la Game Gear et la Lynx. Faute de jeu pour cette dernière, et vus le catalogue alléchant à l’époque pour la portable de Sega, le choix a été vite fait.
      Merci beaucoup pour ton très bon Top ! Dans les jeux que tu cites, il n’y a que Shinobi 2 que je n’ai jamais pu essayer. Quant à Slider, c’est vrai qu’il était bon aussi, celui-là ! Et j’ignorais qu’il étais sorti sur ios !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s