Mes indispensables sur…Super Nintendo !

00-3 - Deryl Braun

Bonjour à tous,

La voilà enfin, l’une des consoles les plus appréciées des joueurs, un modèle du retrogaming et la Rolls Royce de l’époque, la console qui a accueilli des jeux qui aujourd’hui encore, nous passionnent et nous font vivre des heures de bonheur et de magie…la Super Nintendo ! Dans la série Mes Indispensables, que je vous propose chaque semaine, je vais vous proposer les trois jeux que j’emmènerais avec moi en cas de…mais oui, que va-t-il nous arriver cette semaine ?

Auteur de l’image d’accueil (trouvée sur le net) : Deryl BRAUN

PRECEDEMMENT DANS « MES INDISPENSABLES »

Mes indispensables sur…a commencé par la toute première console que j’ai eue, la Game Boy. Console portable extrêmement populaire, elle était l’un des principaux sujets de discussion dans les cours de récréation, ce qui n’a pas été le cas pour la Game Gear, ma seconde console. Plus performante et en couleurs, elle ne disposait pas du même catalogue, et si elle proposait des jeux d’excellente qualité, elle n’aura jamais connu la même popularité que sa rivale.

Dans le dernier épisode, j’ai parlé d’une console que je n’ai jamais eu à l’époque, mais à laquelle je jouais chez les amis, et que j’aurais bien aimé avoir. J’ai tout de même eu l’occasion de m’essayer à de très nombreux jeux de son catalogue, ce qui m’a permis de dresser un top 3 des jeux que j’estime indispensables.

Episode 1 : Mes indispensables sur…Game Boy !

Episode 2 : Mes indispensables sur…Game Gear !

Episode 3 : Mes indispensables sur…Mega Drive !

La série continue, et aujourd’hui, je vous propose de découvrir la console que j’ai choisie à la place de la Mega Drive, et mes trois indispensables sur…la Super Nintendo !

PREAMBULE

Imaginez qu’une comète soit sur le point d’entrer en collision avec la Terre, ce qui la désintégrerait sur le champ (oui, c’est une grosse comète !). Mais heureusement pour vous, vous avez un pote, ingénieur en aérospatial qui travaille à la NASA et qui, par chance, vous annonce que vous avez votre propre place à bord d’un vaisseau spatial à la pointe de la technologie, qui vous permettra non seulement de quitter la planète, mais aussi d’atteindre le relai cosmodésique le plus proche pour ainsi, rejoindre la flotte nomade de votre bien aimée quarienne.

Et quand votre pote vous annonce une place à bord d’un vaisseau spatial, attention ! Il s’agit bien de votre propre cabine, avec couchage et salle de bain, ainsi qu’un hublot donnant une vue imprenable sur l’immensité cosmique.

Le seul hic, c’est que le consultant vidéoludique chargé d’équiper toutes les cabines des consoles de dernière génération s’est trompé dans les commandes, ce qui a pour conséquence que tout le vaisseau ne dispose désormais que de Super Nintendo comme plateformes de loisir (mais vous me direz, il y a pire !).

Par contre, vue les restrictions au niveau de l’encombrement, vous n’êtes permis de n’emmener que trois jeux. Seulement trois, pas un de plus ! Voilà bien une situation dramatique, d’autant que la Super Nintendo bénéficie d’un catalogue particulièrement généreux en titres cultes. Alors sachant que vous n’auriez que peu de temps pour choisir trois jeux que vous estimez indispensables, lesquels prendriez-vous ?

LA CONSOLE ET MOI

Comme je l’ai expliqué dans le précédent épisode, j’ai dû faire un choix. La Mega Drive ou la Super Nintendo. Si j’étais déjà conscient de la puissance de l’une par rapport à l’autre, je restais tout de même très attaché au catalogue de la console de Sega. Il aura fallu que je voie une fois -et une seule fois, tourner le jeu Super Mario World sur la Super Nintendo de mon dentiste (oui : ambiance !) pour être convaincu. Le jeu était coloré et beau à pleurer, les musiques amusantes et…quoi, Mario pouvait se déplacer sur le dos d’un petit dinosaure ? L’hésitation s’effacera et laissera la place à la certitude de choisir la Super Nintendo.

Par conséquent, pour Noël, sous l’arbre, la console m’attendait dans son pack Super Scope 6. Et en sus du pack, mes premiers jeux -que j’ai toujours aujourd’hui d’ailleurs, auront été Ninja Turtles 4 et Pilotwings.

La Super Nintendo a été une console importante dans ma vie de gamer aussi bien au moment de son avènement qu’aujourd’hui, car elle a été en quelques sortes mon top départ pour plonger dans le Retrogaming.

D’excellents jeux, j’en ai connu plein, aussi divers que variés : Top Gear, Super Mario World, Megaman X, il y avait même Hyper V-Ball, un jeu de Volley-ball qui avait une sorte de mode futuriste où l’on pouvait envoyer des coups spéciaux assez sur-réalistes, il y a eu des jeux de plateformes comme Mr Nuts et Bubsy, Adams Family, l’immense Zelda : A Link to the Past, bien sûr, ou encore le mythique Donkey Kong Country ; des jeux de baston comme Street Fighter 2 Turbo ou les Dragon Ball Z ; des shmup comme Super R-Type et Parodius ; la Super Nintendo, malgré ses 16 bits, a été la console capable d’afficher de la 3D fluide et bien fichue avec le légendaire Star Fox, et dois-je également vous parler de ses RPG ? Final Fantasy VI, Secret of Mana, Chrono Trigger

Bref, je ne vais pas m’étendre davantage car, vous le savez déjà, la Super Nintendo est mythique, et je vous laisse découvrir sans plus attendre les trois jeux que j’emmènerais avec moi dans l’espace si je devais fuir une Terre condamnée à être désintégrée (re-ambiance !), et sachez-le, le choix a été particulièrement difficile pour cette console !

LES TROIS INDISPENSABLES

SUPER METROID

01 - Super Metroid 01

L’illustration de ma UNE le sous-entendait , hé bien je vous le confirme : Super Metroid est un jeu indispensable à mes yeux sur Super Nintendo ! Cet épisode absolument sidérant de la licence Metroid est un véritable chef-d’oeuvre du jeu vidéo, pour son level design de haute volée (marque de fabrique de la série, cela dit) et son immersion saisissante. Encore aujourd’hui, l’arrivée et les premières minutes de Samus Aran sur la planète Zèbes sont un exemple de mise en condition tout en subtilité. Alors certes, à sa sortie, le jeu n’était pas le plus beau de la console, mais la direction artistique, le gameplay évolutif et l’immersion aussi bien visuelle que sonore contribuaient -et contribuent encore à maintenir le statut de Super Metroid comme étant un jeu culte.

01 - Super Metroid 02

Par un triste concours de circonstances, je n’ai jamais retrouvé mon jeu, et même si je peux encore y jouer sur Console Virtuelle (dont la 3DS ! Quel délice d’avoir Super Metroid dans la poche !), je regrette d’avoir perdu ma version Super Nintendo, que j’avais d’ailleurs reçue avec son guide stratégique, guide qui dans mes souvenirs, m’avait d’ailleurs bien servi !

ILLUSION OF TIME

02 - Illusion of Time 01

Originairement baptisé Illusion of Gaia au Japon, et renommé Illusion of Time pour l’Occident, voici un beau petit Action-RPG développé par Quintet sous l’égide de l’illustre firme Enix. S’il n’aura pas marqué les joueurs de la même manière, pour ma part, j’ai eu un gros coup de foudre pour ce jeu, bien réalisé et fourmillant de petits détails, à la musique envoutante et à l’ambiance mystique. Le seul reproche que l’on peut lui faire vise sa durée de vie, en deçà de ce que pouvaient déjà proposer d’autres RPG de l’époque.

02 - Illusion of Time 02

Alors pourquoi le choisir lui plutôt qu’un Zelda : a Link to the Past, lui aussi A-RPG de son état, et placé au panthéon des jeux cultes, toutes générations confondues ? Je ne vais pas vous donner ma réponse dans cet article, mais rassurez-vous, j’y reviendrai dans un prochain épisode, c’est prévu ^^

Super Nintendo - Illusion of Time Full

Mon exemplaire en français avec guide stratégique, sous blister rigide

En attendant, Illusion of Time est censé être une suite spirituelle de Soul Blazer, même si le jeu se suffit à lui-même et qu’il n’y a que très peu de liens entre les deux, étant également précisé que Terranigma serait lui aussi de la même série. Bref, un mystère qui aurait mérité d’être davantage développé, si la société Quintet, également responsable de petits bijoux comme Actraiser, n’avait pas disparu.

SECRET OF MANA

03 - Secret of Mana 01

Et sans aucune surprise, voilà mon numéro 1 ! Pardonnez-moi, les fans de Mario, j’aurais au moins pu mettre Super Mario World dans mes indispensables, mais la Super Nintendo a développé en moi cette passion que j’entretiens toujours des RPG ! Et Secret of Mana a largement contribué à cela. Secret of Mana (sorti au Japon sous le nom de Seiken Densetsu 2), Une durée de vie gigantesque, une réalisation superbe et colorée, des décors variés et plein de villes et villages, une histoire passionnante, un système de combat dynamique, des personnages attachants – et même la possibilité de jouer en multi, des musiques mythiques…la liste des qualités est longue, si longue, qu’il est difficile de trouver ne serait-ce qu’un seul défaut à ce titre.

03 - Secret of Mana 02

Et pourtant si, le jeu a un très gros défaut : sa suite n’est jamais sortie chez nous ! Quelle honte de la part de Squaresoft (car oui, c’était encore le nom de la firme à l’époque) de nous avoir privé d’un tel jeu, alors même que les joueurs étaient nombreux et à y avoir joué et unanimes.

Aujourd’hui, si je préfère bien évidemment y jouer sur Super Nintendo, ayant la chance d’avoir conservé la cartouche, il est toutefois possible d’y jouer sur Console Virtuelle sur Wii, et même sur smartphone (mais les sensations de jeu seront toujours meilleures manette en mains).

CONCLUSION

L’exercice était difficile et périlleux, mais c’est sans sourciller que je vous propose mes trois indispensables sur Super Nintendo. Si la fibre nostalgique a influencé mes choix, je ne doute pas de la qualité ni de la notoriété qu’ont encore ces trois titres aujourd’hui. Néanmoins, la Super Nintendo nous a offert tant de bons jeux, tant de souvenirs et a fait de nous tant de passionnés, qu’il me paraît quasiment impossible de trouver trois jeux identiques selon les joueurs. Certains favoriseront -à raison ! les jeux estampillés Mario tels que Super Mario Kart, Donkey Kong Country ou Super Mario World ; d’autres l’aventure avec Castlevania 4 ou Zelda : a Link to the Past ; certains préféreront sans doute les shmup avec du très lourd comme Axelay ou Super R-Type, ou encore -soyons fous, certains seront probablement plus éclectiques avec du Magical Quest, du Megaman X et du Star Fox.

Notez simplement que j’ai résisté à la tentation de mettre Tales of Phantasia (car ne l’oubliez pas, je suis fan de la série Tales of), car d’une part, je l’ai découvert sur GBA, et d’autre part, la version Super Nintendo n’est sortie qu’au Japon. De plus, pour les consoles à venir, comme il n’est pas exclu qu’un ou deux épisodes de la série se glisse dans mes indispensables, j’essaie tout de même d’éviter l’excès.

Ce quatrième épisode de la série Mes indispensables sur… prend fin ici ! Et dans le prochain épisode, nous allons rester chez Nintendo avec la Nintendo 64, que je n’ai découvert qu’à la fin de sa carrière, après un long break avec les consoles, pour des raisons que je détaillerai dans mon article à venir.

Et cette fois-ci, qu’est-ce qui nous pousserait à ne choisir que trois jeux sur Nintendo 64, vous le découvrirez bien évidemment la semaine prochaine !

En attendant, n’hésitez surtout pas à me dire quels sont les jeux que vous emmèneriez avec vous dans l’espace, sachant que vous ne pourriez en choisir que trois, et seulement trois ?

Sur ce, je vous dis Keelah Se’Lai (hem, je me demande s’il n’est pas grand temps de me refaire la trilogie Mass Effect, après tout ça !),

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

4 réflexions sur “Mes indispensables sur…Super Nintendo !

  1. Une chronique qui devient devient de plus en plus intéressante grâce à un humour savamment dosé et une plongée à la rencontre de tes goûts et coups de coeur ! J’ai hâte de lire « Mes indispensables sur… Nintendo 64! ». Mon Top 3 : Zelda: A Link to the Past, Killer Instinct, Star Wing. Bon weekend !

    Aimé par 1 personne

    1. Hello, je te remercie beaucoup pour ton message, c’est très encourageant pour moi et je suis ravi que cette petite série d’articles te plaise 🙂
      Vraiment, merci beaucoup !
      J’aime bien ton top, des jeux comme Zelda et Star Wing sont assurément des valeurs sûres ! En revanche, je n’ai jamais eu la chance de m’essayer à Killer Instinct, même si à l’époque, j’en entendais beaucoup parler !
      A bientôt 🙂

      J'aime

  2. Ce nouveau topic m’a donné des migraines. Comment cela peut être possible de sortir 3 jeux de l’excellente gamme que comptait la Snes. Mon premier jeux a été SFII turbo, vendu avec la console et j’y ai passé pas mal d’heures dessus. J’ai également connu mon premier RPG avec cette console, Mystic Quest. En revanche, j’ai joué à Illusion of Time et Secret of Mana beaucoup plus tard, à l’époque de la PS2, et malheureusement pour moi, ça n’a pas eu la même saveur que pour celui qui l’a connu sur la Snes.
    Mais revenons à mon top 3, qui ne sera pas un top 3, à la rigueur pour un top 1 cela aurait été beaucoup plus facile 🙂

    Le premier jeu sera pour moi Zelda 3, de trop bon souvenir y sont associés et dire que j’ai failli passé à côté simplement parce qu’ayant joué à Link’s Awakening, j’ai cru qu’il s’agissait du même jeu mais sur Snes…

    En deuxième ce sera la série des DK Country. Lorsque le premier sortit, ce fut une petite révolution du jeux vidéo. Je me levais même le dimanche à 7h du matin pour y jouer. Mais le meilleur reste le 2.

    En 3, ça se complique et je n’arrive pas à choisir…
    Super Metroid a clairement sa place dans ce top « 3 », d’ailleurs j’y rejoue en ce moment sur 3DS un peu comme toi.
    Un autre RPG que j’ai vraiment apprécié, Secret of Evermore a également sa place ici, de la préhistoire au futur, l’aventure était excellente.
    Yoshi’s Island, un mario différent et le meilleur avant la N64 et c’est ce qui fait son charme avec ses graphismes très beaux, 2 boss par monde complètement différents, des objets à récolter….
    Surement Killer Instinct, qui, pour moi, restera le meilleur jeu de combat toutes consoles confondues.

    Voilà pour cette console. A noter que d’autres jeux m’ont aussi marqué, mais moins que ceux sus-cités, comme Castlevania 4, Equinox, Super Mario Kart, DBZ3, Actraiser, The Lost Viking…La liste n’en finit pas…

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Kalced et merci pour ton mot et ton très bon Top, j’imagine que le choix a dû être très douloureux en effet 😀
      Tellement de genres différents ont brillé sur cette console que l’exercice n’était pas de tout repos, et si je pourrai toujours revenir très facilement sur de très nombreux jeux Super Nintendo sans m’en lasser, les trois que j’ai choisi provoquent toujours en moi une vraie passion quand j’y reviens.
      D’ailleurs tu cites The Lost Viking, c’est effectivement un jeu qui aurait pu être dans ma liste, lui aussi, tellement je me suis éclaté dessus, entre son gameplay original et bien ficelé et son humour tordant (rien que dans le mode d’emploi du jeu, je me rappelle qu’ils s’étaient bien lâchés !). Je l’ai d’ailleurs en loose et ça m’arrive aussi d’y revenir de temps en temps.
      En ce qui concerne Killer Instinct, toi aussi tu en es fan alors ? Je ne pensais pas que le jeu avait laissé une telle empreinte chez les joueurs et je regrette d’être passé à côté.
      Tout autant que je regrette d’être passé à côté de Secret of Evermore. Je voyais les pubs qui me faisaient saliver en plus. Et à l’époque d’ailleurs, comme ça commençait par « Secret of » je croyais que ça avait un lien avec Secret of Mana (j’avoue que ma réflexion n’avait pas volé très haut ^^’) 😀

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s