Mes indispensables sur…Playstation 1 !

00

Bonjour à tous,

Cette semaine, nous nous intéresserons à la première née de Sony à être entrée dans l’arène de l’impitoyable guerre des consoles, la Playstation 1 ! Et si la Super Nintendo a vu naître les prémices de ma passion pour les J-RPG, la Playstation 1 a su cultiver cette passion. Dans la série Mes Indispensables, je vous propose comme chaque semaine, les jeux que j’emmènerais avec moi si je ne devais en choisir que trois.

PRECEDEMMENT DANS « MES INDISPENSABLES »

La semaine dernière était consacrée à la Nintendo 64, console qui, sans avoir un catalogue spécialement étoffé, a ravivé en moi la passion que j’avais oubliée pour les jeux vidéo. Je vous avais donc proposé trois jeux que j’estimais indispensables, dans un contexte purement professionnel bien sûr, puisque notre tâche était cette fois de travailler plusieurs mois dans une base sous-marine au fin fond de la fosse des Mariannes, avec pour seul loisir la Nintendo 64.

Contrairement à son aînée, l’éminente Super Nintendo, son catalogue proposait bien moins de jeux de qualité, même si fort heureusement, ceux qui se démarquaient du lot étaient particulièrement excellents, et permettaient à Nintendo d’amorcer son entrée dans le monde de la 3D sans défaillir (même si nous savons pertinemment que ces qualités ne se retrouvaient pas aussi facilement dans tous les jeux).

Les trois jeux que j’ai choisi sont du très grand classique et bien entendu, il m’a été très délicat de faire l’impasse sur certains jeux qui auraient pourtant bien mérité leur place.

En outre, vous pouvez retrouver tous les précédents épisodes de la série Mes indispensables en suivant les liens :

Episode 1 : Mes indispensables sur…Game Boy !

Episode 2 : Mes indispensables sur…Game Gear !

Episode 3 : Mes indispensables sur…Mega Drive !

Episode 4 : Mes indispensables sur…Super Nintendo !

Episode 5 : Mes indispensables sur…Nintendo 64 !

La série continue, et je vous propose aujourd’hui de découvrir les trois jeux qui sont indispensables à mes yeux, sur une console qui a eu droit à une grosse session de rattrapage de ma part, la PS1 ! Et à l’instar de la Super Nintendo, voici encore un top qui a de quoi faire mal aux neurones tellement le choix est ardu !

PREAMBULE

Imaginez que vous êtes sur un bateau mais que soudain…pan, une tempête en pleine nuit ! Manque de pot, vous étiez sur le pont à ce moment-là, et vous passez par dessus bord. Contre la puissance des vagues, vous vous débattez pour rester à la surface et rattraper le navire, mais en vain.

Après de longues minutes qui vous paraissent une éternité, et alors que vous vous croyez définitivement perdu, vous avez pourtant l’impression que la mer vous a rejeté sur le sol, mais il fait trop noir pour vous en rendre compte.

Au petit matin, c’est le Soleil qui vous réveille, et vous fait découvrir un ciel si bleu qu’il était presque impensable qu’une tempête se soit déchaînée la veille. Mais il n’y a pas que cela : vous êtes sur une île, une île paradisiaque avec ses cascades d’eau douce, ses arbres fruités sauvages et ses cocotiers sur la plage. Mais elle est déserte. Personne ne vous tiendra compagnie (hé non, pas même Milla Jovovich, trop occupée à ruiner sa carrière plutôt que de revenir au Lagon Bleu), et personne ne viendra vous chercher.

Après tout, pourquoi pas ? Vivre en marge de la société sur une île paradisiaque, il y a pire certes, mais voilà : vous êtes un geek. Mais fort heureusement, après avoir longé la plage durant dix bonnes minutes, vous découvrez une mystérieuse cabane. Et « mystérieuse » est un adjectif relativement faible, car une fois que vous pénétrez à l’intérieur, vous découvrez une véritable suite royale avec tout le confort qui va avec : lit de 180 cm, salle de bain et jacuzzi avec vue sur l’océan, mini-bar…et oui, vous ne rêvez pas, vous avez l’électricité dans cette cabane ! Mais ce n’est pas tout, vous vous rendez compte qu’il y a également un écran de TV et…une Playstation 1 toute neuve !

Et comme vous avez un bon karma, comme par hasard, vous aviez dans votre sac, soigneusement emballé dans un sachet imperméable, votre petite collection retrogaming que vous aviez décidé de rapatrier avec vous, avec notamment trois jeux PS1, vos trois jeux les plus précieux.

Quels seraient-ils ? Quels seraient ces trois jeux auxquels vous joueriez sans jamais vous lasser, entre deux coups de soleil et sans plus espérer le moindre secours tellement vous auriez la belle vie (même si vous vous sentiriez incroyablement seul, l’air de rien) ?

LA CONSOLE ET MOI

Mettons tout de suite les choses au point : je n’ai pas eu de PS1 lorsqu’elle était current gen, et comme je l’ai expliqué dans mon précédent article consacré à Mes Indispensables, c’est la Nintendo 64 en fin de vie qui m’a fait redécouvrir ma propre passion pour les consoles. Par conséquent, la PS1 était déjà bien implantée dans les familles, et de nombreux joueurs avaient déjà eu l’occasion de découvrir de véritables petites merveilles.

Néanmoins, je guettais l’arrivée de la PS2 car un certain Final Fantasy X y était annoncé, et je l’attendais comme le messie, en tant que fan de la série.

Une fois la PS2 sortie et après m’être ruiné, étant alors étudiant, j’avais décidé de me faire une véritable session de rattrapage grâce à la rétrocompatibilité, ce qui m’a permis de m’essayer à de nombreux jeux, entre ceux que j’achetais et revendais et ceux que l’on pouvait me prêter. Et c’est à travers le catalogue de la PS1 que j’ai développé ma passion des J-RPG, avec des séries mythiques comme Grandia, Legaia, Legend of Dragoon, etc. des titres qui ont su marquer l’esprit des joueurs pour leurs histoires passionnantes et leurs personnages attachants. Bien évidemment, il n’y avait pas que ce genre auquel la console rendait hommage, car elle a été le tremplin pour de nombreuses licences comme Metal Gear Solid et Tomb Raider, ou des développeurs comme Naughty Dog.

Néanmoins, je vous annonce par avance que mon top risque de vous surprendre car, ayant eu l’opportunité de m’y essayer, deux des trois jeux que j’ai choisis ne sont jamais sortis en Europe. J’ai particulièrement tenu à les insérer dans mes indispensables car ils m’ont procuré des sensations de jeu particulièrement intenses, aussi bien par rapport à l’histoire qu’au gameplay.

Je vous laisse découvrir mes trois indispensables sur PS1 sans plus attendre !

LES TROIS INDISPENSABLES

XENOGEARS

 01 - Xenogears 01

Et on commence par du lourd avec le cultissime Xenogears, un jeu pourtant jamais sorti en Europe, ce qui à mes yeux constitue une véritable hérésie ! J-RPG qui à lui seul pourrait constituer la clef de voûte de l’âge d’or pour Squaresoft si une certaine série nommée Final Fantasy ne captivait pas l’attention de tous, Xenogears propose une histoire complexe, des personnages avec beaucoup de profondeur, dans une ambiance mêlant fantasy et science-fiction, le tout emporté par la magnifique partition de Tasunori Mitsuda (qui à mon sens, aurait dû travailler sur Xenoblade Chronicles X plutôt que de laisser sa place à un compositeur plus populaire).

01 - Xenogears 02

Le jeu propose aussi bien des phases de combat typiques opposant les personnages à leurs adversaires que des phases en mechas appelés Gears. Il est surtout le point de départ de l’oeuvre de Tetsuya Takahasi, qui depuis, s’est risqué sur de très gros projets calqués sur les racines communes du jeu : les Xenosaga, trop peu connus à mon goût et qui auraient mérité une meilleure publicité en Europe (seul l’épisode 2 est sorti, avec en bonus les cinématiques du premier sous forme de cinématique, et c’est tout) ; et bien sûr, les Xenoblade, dont s’est emparé Nintendo (et à raison, vues les immenses qualités des titres).

Le plus crispant, c’est que le jeu est ressorti sur les PSN japonais et américain, alors qu’en Europe, nous ne pouvons toujours pas en profiter…quelle tristesse que nous ayons été privé d’une telle merveille ! Un indispensable à mes yeux, car j’ai eu la chance de pouvoir y jouer.

PARASITE EVE

02 - Parasite Eve 02

Histoire d’en rajouter une couche, voici encore un jeu qui n’est jamais sorti en Europe, contrairement à ses deux suites : Parasite Eve ! Quel choix étonnant, vous ne trouvez pas ? Avec tous ces excellents jeux qui existent sur PS1, pourquoi ai-je choisi celui-ci ? En premier lieu, pour son héroïne, Aya Brea, sublime et charismatique, et ensuite pour son ambiance post-apo merveilleusement retranscrite en pleine période de fêtes à New York. Ah, et également, la musique est de Yoko Shimomura, responsable de l’élégante partition de Legend of Mana entre autre, mais aussi de Xenoblade Chronicles ou encore, histoire d’être plus parlant, des Kingdom Heart !

02 - Parasite Eve 01

Le jeu se veut horrifique, mais conserve un net penchant J-RPG, avec un système de combat assez original et dynamique, ce qui a d’ailleurs contribué à le rendre passionnant à mes yeux, en plus d’une histoire captivante (et puis, il aurait été difficile de ne pas vouloir savoir ce qui arrive à la si belle Aya Brea !).

A noter que la suite se rapproche davantage du survival horror, et que l’épisode The Third Birthday, que l’on peut difficilement considérer comme une vraie suite, prend un tournant complètement différent, même s’il n’en demeure pas moins excellent. Retrouvez à ce propos les photos du déballage de sa Twisted Edition, tout juste publiée hier.

Je trouve juste regrettable qu’une telle série n’ait pas pu être davantage développée, car elle dispose de bases solides.

Et le troisième jeu que j’estime indispensable est encore un jeu Squaresoft, et sans surprise, il s’agit d’un Final Fantasy et…OH MON DIEU, non je n’ai pas osé ??? Hé bien si, il s’agit de…

FINAL FANTASY VIII

03 - FF8 01

Je vois déjà venir les interrogations. Pourquoi le 8 et pas le 7 ? Voire le 9, très apprécié lui aussi ? Après tout, c’est le septième épisode qui a définitivement propulsé la série au rang de blockbuster internationalement reconnu ! Et pourtant -c’est d’ailleurs purement subjectif, je vous le rappelle, c’est ce huitième épisode que j’ai préféré, et que je préfère de toute la série. Pourquoi ?

Parce que j’adore le chara-design des personnages, dû par le très connu Tetsuya Nomura (paradoxalement, je ne suis pas toujours fan de son travail), qui nous offre un Squall classe et une Rinoa belle à pleurer.

03 - FF8 03

Parce que grâce à son histoire, j’ai eu de la peine, de la joie, du rire et des larmes, et que le développement de ses personnages a fait que je m’y suis profondément attaché, dans une période de ma vie où je n’étais pas spécialement à l’aise. Parce que sa musique m’a bercé et inspiré dans mes écrits et dans ma motivation à affronter certaines étapes importantes de ma vie (encore !) et parce que, tout simplement, le jeu a rempli son contrat avec moi : j’ai été séduit !

De plus, sans rentrer dans le débat, je trouve son système de combat plus intéressant que celui du 7…et même que celui du 9 ! J’ai tout de suite été happé par son système de vol et de G-Forces, et pour l’époque, je le trouvais dynamique (mais je ne connaissais pas encore la véritable définition du dynamisme à cette époque, vu que j’ignorais tout de ce que pouvais m’offrir un Tales of ^^).

Et puis il y avait ce boss de fin complètement hallucinant, et en récompense une fin magistrale ! Du tout bon pour moi, un jeu qui fait débat dans la série, mais qui, à mes yeux, demeure mythique…MY-THI-QUE !

CONCLUSION

A l’instar de la Super Nintendo, il a été très difficile pour moi de définir mes indispensables sur Playstation 1…enfin à l’exception de Final Fantasy VIII, qui m’a apporté bien plus que ce qu’un jeu peut nous apporter. Mon choix a été d’autant plus difficile que les deux autres retenus ne sont jamais sortis en Europe.

Néanmoins, il y a tant de jeux incroyables sortis sur cette console, entre Tomb Raider, Crash BandicootResident Evil ou Metal Gear Solid (celui-ci aurait pu faire partie de mes trois indispensables en particulier, tellement j’aime cette saga), mais aussi des jeux comme les Everybody’s Golf ou l’illustre Gran Turismo. La liste est tellement longue !

Un jeu qui m’a également beaucoup fait hésiter est Bushido Blade, qui proposait des combats de samurais sans limite de temps, mais avec la possibilité de provoquer des morts instantanées.

Mais il était évident que ma préférence se serait toujours orientée vers les J-RPG. Parmi ceux qui m’ont beaucoup plu et qui auraient pu avoir leur place dans ce top (et donc, auxquels j’ai pu jouer) : Grandia, Wild Arms, Vagrant Story, Saga Frontier 2, Legend of Dragoon.

Bien entendu, de nombreux jeux sortis aux US m’ont échappé comme Chrono Cross mais surtout, Tales of Destiny ! Je précise d’ailleurs qu’un certain Tales of Destiny II (en chiffre romain, le 2, et à ne pas confondre avec le véritable Tales of Destiny 2 sorti uniquement au Japon) est sorti également sur PS1, mais il s’agit en réalité de Tales of Eternia, qui a eu droit à une ressortie sur PSP (support sur lequel j’ai d’ailleurs pu découvrir le jeu !).

Pour mon prochain épisode, sans transition, je vous proposerai Mes Indispensables sur…la Playstation 2 ! Hé oui, déjà ! J’aurais en effet aimé connaître la Dreamcast, mais je n’ai jamais eu l’occasion de m’en acheter une, ce qui m’a fait passer à côté de nombreux hits, du moins au moment de leur sortie (des jeux comme Skies of Arcadia ou Shenmue 2 sont heureusement sortis sur d’autre supports).

Pour la Playstation 2, mes trois jeux seront un petit peu plus éclectiques que pour la PS1, même s’il est bien évident que mon genre de prédilection est encore aujourd’hui le RPG. Je vous laisserai découvrir cela la semaine prochaine.

Quant à vous, quels seraient les trois jeux que vous emmèneriez avec vous sur PS1 ? Y aurait-il du Final Fantasy VII, du Crash Bandicoot ou du Suikoden 2. Certains d’entre vous ont-ils d’ailleurs eu l’occasion de découvrir des perles jamais sorties en Europe comme Legend of Mana ?

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

2 réflexions sur “Mes indispensables sur…Playstation 1 !

  1. Nous voici donc à la PS1…Un des plus grand catalogue de jeux et qui a vu l’age d’or du J-RPG chez nous: Les FF, Grandia, SO2, legend of dragoon, Breath of Fire 3 et 4, koudelka, Vagrant story, sans oublier Suikoden 2 (auquel je n’ai malheureusement pas joué) et j’en passe. Contrairement à ton top 3 atypique, le mien va rester assez banal.

    Mon premier sera bien sûr FFVII. Si pour moi il s’agit du meilleur FF ce n’est pas parce qu’il fut mon premier FF, ce FF a des qualités indéniables. Outre son méchant charismatique et ses musiques inoubliables, son gameplay fait la part belle du soft. Car nous avons droit ici à plusieurs types de gameplay; entre la séquence d’infiltration, les QTE de la parade et la séquence tower defense…Et rappelez-vous le Golden Saucer. Bien sûr, je me rappelle aussi les nuits blanches pour avoir le chocobo d’or et la dernière limite de Cloud…Et le système de matéria, magique! Le seul à lui arriver à la cheville est FFX, que nous verrons sûrement dans un prochain top.
    Beaucoup de personnes n’ont pas vraiment apprécié FFVIII, mais moi je l’ai bien aimé, bien meilleur que FFIX. Je me souviens de la séquence d’intro, qui pour l’époque était magnifique, j’ai dû la voir 2 ou 3 fois et ça annonçait que du bon pour la suite. Et que dire du Triple Triad (que j’ai d’ailleur pris sur mon ipad), qui a malheureusement été dénaturé dans le IX.

    Le deuxième n’est autre qu’Alundra, le Zelda de la PS1. Un très bon jeu à l’instar d’un Zelda, c’est dommage que la licence n’a pas perduré, mais le deuxième n’a pas su atteindre l’excellence du premier. Par contre les boss étaient très long à battre…

    Pour le troisième, j’ai un peu hésité, mais j’ai choisi MGS. Les boss sont juste excellents et comment oublié Psycho Mantis, le choix de sauver Meryl ou non, et ce générique de fin qui clash avec l’ambiance du jeu, mais en total raccord finalement. Beaucoup d’émotion dans ce jeu…

    Bien sûr GT aurait pu avoir sa place dans ce top tant il a révolutionné les jeu de courses ou encore le premier Tomb Raider, qui reste mon préféré de la série.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton Top Indispensables, Kalced 🙂
      Quelle bonne surprise de voir que tu aies tant apprécié Alundra !!! Je n’ai pas eu la chance d’y jouer, et je n’ai connu que le 2. J’y avais passé de très bons moments, et j’avais toujours regretté de ne pouvoir mettre la main sur le premier épisode. Un de ces jours, il faudra que je me lance si j’en ai l’occasion, d’autant plus que les jeux oldschool en général, ils vieillissent plutôt bien !
      En ce qui concerne MGS, comme je l’ai indiqué, il aurait pu aisément faire partie de mon top 3 à moi aussi. En effet, ce jeu a su jouer avec mes émotions comme peu ont réussi à le faire à cette époque, entre le duel mémorable contre Sniper Wolf, les répliques cultes (« celui qui compte sur son arme est un fou ! ») et les multiples rebondissements hallucinants (Master Miller…Noooooon !). Et tu l’as dit toi-même, le générique de fin est juste fabuleusement tranchant, et pourtant, il se lie à merveille avec le monologue de fin de Snake et la philosophie qui va avec. Aaaah rien qu’en parler me donne envie d’y rejouer ! Au risque d’être critiquable, j’ai presque envie de dire que Kojima aurait dû garder cette ligne directrice avec ce soupçon de folie plutôt que de nous offrir un MGS V plus réaliste (mais tout de même excellent !).
      Quant à FFVII, il est bien évidemment immanquable dans la ludothèque de la PS1 et comme je l’ai précisé, il est normal qu’il ait marqué une génération entière de joueurs.
      Tu parles aussi de Suikoden 2, je n’ai pas eu l’occasion d’y jouer à l’époque, ni même quand je me suis pris la PS2, car à ce moment-là, le jeu était trouvable à des prix astronomiques (120 EUR en moyenne). Maintenant qu’il est sur PSN, je l’ai bien évidemment téléchargé et j’attends d’avoir du temps pour m’y mettre, tout en sachant que j’ai particulièrement adoré l’épisode Suikoden Tierkreis, un excellent J-RPG que je te conseille sur DS si tu as l’occasion (ou si tu n’y as pas déjà joué, bien sûr !)

      Pour finir, tu mentionnes Grandia, à ce propos je me suis enfin décidé à me mettre sur le PSN US (c’était laborieux !) et je me suis pris l’un des jeux que j’attendais le plus et qui m’a brisé le coeur en ne sortant jamais en Europe : Grandia 3 !!! Et il est plutôt pas mal pour l’instant 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s