Mes indispensables sur…PS2 !

00-PS2

Bonjour à tous,

Pour cette semaine, je vous propose de découvrir un nouvel épisode de la série Mes Indispensables, qui est aujourd’hui consacrée à la Playstation 2, le plus gros succès de Sony dans le monde du jeu vidéo. Et une fois n’est pas coutume, j’ai eu énormément de mal à sélectionner les jeux pour de nombreuses raisons que je tâcherai de vous expliquer.

PRECEDEMMENT DANS « MES INDISPENSABLES »

Depuis le premier épisode, nous avons donc déjà survolé un certain nombre de consoles, allant de la Game Boy, ma toute première, à la Nintendo 64 en passant par la Mega Drive.

Et dans l’épisode précédent, je vous ai proposé mes indispensables sur la première console de Sony, la Playstation 1, où le choix était particulièrement difficile de par un catalogue complet, et très abondant en terme de J-RPG, mon genre de prédilection.

Les trois jeux que j’avais choisis étaient d’ailleurs assimilés à ce genre, mais pourtant différents à bien des égards, de par leur style (space opera, horreur et fantasy).

Je vous invite à découvrir (ou redécouvrir) mes précédents articles ci-après listés.

Episode 1 : Mes indispensables sur…Game Boy !

Episode 2 : Mes indispensables sur…Game Gear !

Episode 3 : Mes indispensables sur…Mega Drive !

Episode 4 : Mes indispensables sur…Super Nintendo !

Episode 5 : Mes indispensables sur…Nintendo 64 !

Episode 6 : Mes indispensables sur…Playstation 1 !

La série continue, et aujourd’hui, je vous propose de découvrir les trois jeux que j’estime indispensables sur la très populaire Playstation 2, plus gros succès de Sony à ce jour.

PREAMBULE

Imaginez qu’après avoir fui la Terre (voir épisode 4) vous êtes arrivé sain et sauf à bord de la flotte nomade de votre bien aimée quarienne. Mais en cours de route, suite à de très fortes perturbations provoquées par une traversée d’astéroïdes particulièrement dangereuse, vous avez perdu votre précédente console.

Mais vous n’avez pas le temps de vous plaindre, car vous êtes déjà réquisitionné par une ancienne connaissance Turienne qui vous confie la responsabilité de la mission de votre vie : sauver la galaxie ! A cet effet, si vous aurez bien évidemment à votre disposition le vaisseau le plus performant de toutes civilisations découvertes, armé et surpuissant, pour mener à bien votre mission, et si vous serez également accompagné de votre chère quarienne (après vous être pris un certain nombre de râteaux par des terriennes, vous avez décrété que l’amour avec une extra-terrestre, c’était bien !), malgré tout, vous êtes triste parce qu’il vous manque une console pour vous détendre entre deux missions d’exploration.

Fort heureusement, à bord de la flotte, les quariens ont découvert, après avoir effectué de nombreuses fouilles dans ce qui reste sur Terre, un specimen de console de jeu qui, par chance, marche encore. Non, vous ne rêvez pas, il s’agit bien d’une Playstation 2 !

Vous assistez à travers un écran, et en direct, à l’extraction de la console depuis les ruines d’un vieux magasin, mais la grue étant minuscule, un soucis de poids l’empêche de soulever, en sus, plus de trois jeux.

Or, vous pouvez voir une gigantesque masse de jeux étalé tout autour des ruines. Déçu de voir que vous ne pourrez jamais mettre la main sur tant de petites perles vidéoludiques, on vous laisse donc le choix de ne prendre que trois jeux sur PS2. TROIS, pas un de plus !

Quels seraient-ils ? Quels seraient ces trois jeux auxquels vous pourriez jouer sans jamais vous lasser, à bord de votre flambant neuf vaisseau spatial et en guerre contre un ennemi qui menace toute la galaxie, et accessoirement, alors que vous êtes en quête de comprendre le réel sens de vos priorités ?

LA CONSOLE ET MOI

Comme je vous l’ai raconté dans le précédent épisode, j’étais étudiant à la sortie de la PS2, et je me suis ruiné pour pouvoir m’acheter la PS2. De plus, je n’avais pas eu de chance, car j’étais tombé sur un modèle défectueux, qui affichait l’image en noir et blanc. Heureusement, le problème était survenu deux ou trois jours après l’avoir achetée, si bien que la Fnac me l’avait remplacée directement.

Mon Starter Pack se composait de la console vendue seule, avec les jeux suivants : Dynasty Warriors 2 et Timesplitters, deux jeux sur lesquels j’avais passé de nombreuses heures, même s’ils n’étaient pas parfaits (encore que TimeSplitters en avait dans le ventre, avec son multi que j’avais trouvé très fun), mais comme je l’ai également expliqué dans mon article précédent, je me servais surtout de la console à ses débuts pour découvrir les jeux de PS1.

Ce n’était pas un mal en soi car les jeux sortaient au compte goutte durant les premiers mois, et ce n’est qu’après qu’est arrivé le ras-de-marée.

J’ai d’excellents souvenirs de cette console, entre la découverte de Final Fantasy X (le jeu pour lequel j’avais acheté la console à la base, d’ailleurs) ou alors le fait d’avoir manqué volontairement un partiel pour jouer à Metal Gear Solid 2 (attention, je n’étais pas un bon exemple d’étudiant modèle à cette époque ^^’), en passant par la découverte du monde ouvert de GTA3, que j’avais acheté presque par hasard, conseillé par un vendeur qui semblait très sûr de lui (et à raison, je l’en remercie !).

La PS2, c’est aussi cette fascination que j’ai eu pour Squaresoft en règle générale, même pour ses jeux les plus moyens (personne n’a aimé The Bouncer, hé bien moi si !), devenue ensuite Square Enix pour nous offrir le privilège de voir débarquer le divin Dragon Quest VIII.

Mais la PS2, c’est surtout la console qui m’a fait manger des pâtes pendant des mois !

Le choix des trois indispensables est extrêmement compliqué pour moi. Tellement de jeux m’ont transporté et m’ont fait ressentir de belles émotions, que pour cet épisode, exceptionnellement, j’étais prêt à faire une exception en mettant des ex-aequo.

Néanmoins, je ne fléchirai pas devant la tentation et vous propose par conséquent les trois jeux -et pas un de plus ! indispensables à mes yeux.

C’est parti !

LES TROIS INDISPENSABLES

STAR OCEAN 3 : TILL THE END OF TIME

Star Ocean 3 01

Je pense que ce premier choix risque de vous surprendre, et pourtant : ce jeu est une véritable petite merveille du J-RPG, qui propose des décors variés et colorés, des personnages attachants et bien travaillés, une histoire très captivante et un système de combat dynamique comme je les aime (même si à l’époque, j’étais loin de me douter que le génie des systèmes de combat se matérialisait sous la forme d’une certaine série dénommée Tales of), une bonne durée de vie…bref, à mes yeux, ce jeu est une merveille. C’est bien simple, je le place au-dessus de Final Fantasy X, mais ne vous emballez pas ! Ce n’est que par rapport aux émotions que j’ai ressenti en y jouant, et aux très nombreuses heures de plaisir que Star Ocean 3 m’a procuré, que je me permets de clamer haut et fort mon amour pour ce jeu.

Star Ocean 3 02

Un personnage que j’ai énormément apprécié dans cet épisode, pourtant secondaire -mais toutefois dans l’équipe, est Nel Zelpher, aussi bien pour sa façon de combattre que pour son chara-design et son style teinté de maturité :

Star Ocean 3 04 Nel Zelpher

Ici, Nel Zelpher prête à en découdre :

Star Ocean 3 03 Nel Zelpher

Comprenez-vous pourquoi je pleure, aujourd’hui, quand je vois ce qu’ils nous font avec les derniers épisodes de la série ? Jetez un oeil au déballage du Collector de Star Ocean 5, vous verrez que je ne suis plus aussi séduit qu’à cette époque que je considère encore aujourd’hui comme étant l’âge d’or du J-RPG. En tous cas, je vous le donne en mille : Star Ocean 3 est un jeu qui mérite sa place dans le Top 3 de mes indispensables sur PS2, pour autant de raisons qu’il y a d’étoiles dans le ciel (ok, j’exagère, mais c’était pour créer un petit parallélisme avec le titre ^^’).

METAL GEAR SOLID 3 : SNAKE EATER

MGS3 01

Comment, un épisode de Metal Gear Solid sans Solid Snake ? Etait-ce réellement possible ? Hé bien oui, Kojima l’a fait et avec un génie hors norme, en nous offrant l’épisode qui, pour moi, est le meilleur de toute la saga (alors que paradoxalement, je préfère le personnage de Solid Snake à celui de Big Boss). Cet épisode, donc, suit les aventures de celui qui deviendra plus tard Big Boss, dont Solid Snake sera le clone, le fils et l’ennemi. Pour faire simple : chaque scène de ce jeu est un argument qui le hausse au rang de jeu culte. Chaque scène, chaque dialogue. Le personnage du futur Big Boss y est merveilleusement décrit, encore plus que dans les épisodes suivants, car on jouxte vraiment entre les valeurs qu’il entretient et le mal qui va le ronger au fur et à mesure, avec la soif de vengeance et surtout, le véritable combat qui va bouleverser sa vie, l’opposant à son mentor, l’ultra-charismatique -et l’une des femmes les plus classes de tous les temps, accessoirement : The Boss !

MGS3 03

The Boss est à la fois la Némésis, le mentor et la mère spirituelle de Naked Snake. Et rien que ce mélange de sentiments constitue une véritable profondeur dans la trame de Metal Gear Solid 3, car tout au long du jeu, vous imaginez bien à quel point Snake va souffrir de ce poids que représente l’inévitable affrontement qui l’attend.

MGS3 02

Malgré l’épée de Damoclès, malgré l’affront inévitable et malgré le futur tragique que nous connaissons de The Big Boss, les séquences cultes s’enchaînent, les petites notes d’humour propres à Kojima sont présentes, les musiques de Harry Gregson Williams amplifient la tension dramatique, les combats sont aussi ingénieux qu’épiques…bref, plus abouti qu’un Metal Gear Solid 2 pourtant génial, cet épisode 3 sous-titré Snake Eater demeure décidément mon épisode préféré de la série, car il représente la quintessence de toutes les qualités de la série.

DARK CHRONICLES

Dark Chronicles 00

Ce n’est pas une véritable surprise, car dans un vieil article du blog, je l’ai considéré comme mon jeu préféré…à tort, je l’avoue. Car avec beaucoup de recul, je me rends compte que malgré son excellence et sa quasi-perfection, je lui préférerais du Tales of sans sourciller. Néanmoins, je le considère comme ma plus belle expérience sur PS2 !

Dark Chronicles 01

Dark Chronicles fait suite à un prometteur -mais non dénué de défauts, Dark Clouds, auquel j’avais bien évidemment joué dès sa sortie. Et si j’avais relevé la redondance de ce dernier, j’avais surtout relevé le potentiel qu’il avait. Mais je ne m’attendais pas à ce que Dark Chronicles amplifie à ce point ce potentiel en rajoutant d’innombrables qualités. En premier lieu, le cel-shading ajoute une dimension indémodable au jeu qui fait qu’aujourd’hui encore (car il est disponible sur le PSN), on peut revenir sur ce jeu avec plaisir sans accuser l’âge de son moteur graphique, car son côté dessin animé rend plutît bien. Mais l’âme du jeu vient dans son histoire instantanément prenante, sa ville vivante, ses deux héros très attachants et ses multiples quêtes secondaires et activités à vivre à côté d’une quête principale déjà généreuse.

Dark Chronicles 02

Dark Chronicles est donc un jeu qui aujourd’hui encore, me passionne. Et si ce serait hypocrite de ma part de le considérer comme mon jeu préféré, comme je l’ai pourtant fait dans cet article, je vous garantis qu’il fait partie de mes préférés (et à l’occasion, je vous servirai un TOP 10 de mes jeux préférés mis à jour) toutes consoles confondues, et que sur PS2, il s’agit bien de l’un des trois jeux que j’emmènerais avec moi !

CONCLUSION

Aaaah, la PS2 ! Je peux vous dire que là, j’ai eu de réelles difficultés à déterminer mes trois jeux et que dans le palmarès figurait un jeu que j’ai particulièrement adoré, de Level 5 comme Dark Chronicles : Rogue Galaxy.

Rogue Galaxy 01

Lui aussi disponible sur le PSN, je ne saurais que vous inciter à le découvrir car, encore aujourd’hui, il vous promettra de nombreuses heures de plaisir, si vous êtes amateur d’action-RPG, avec une réalisation qui tient encore le coup, grâce à une mise en scène à la fois nerveuse et captivante.

J’avoue que j’aurais pu également trouver une petite place à Final Fantasy X, mais au risque de me faire des ennemis, même si je l’ai adoré et qu’il fait partie des jeux que j’ai adoré sur PS2, et dont j’ai pris plaisir à recommencer le Remaster sur PSV-PS3-PS4, il n’est pas arrivé à me faire autant vibrer que Final Fantasy VIII…même si la fin m’a fait pleurer (mais je pleure très facilement, en général. Même la musique peut me faire pleurer, c’est vous dire !).

Mais ce n’est pas tout, car tant d’autres jeux ont su captiver mon attention de nombreuses heures durant comme Gran Turismo 3, le seul jeu de course sur lequel je me suis lancé dans des courses d’endurance (la Dodge Viper, je n’oublierai jamais cette voiture ^^), Virtua Fighter 4 et son mode Quest long et captivant, mais encore les poétiques Ico et Shadow of the Colossus, le cultissime Grandia 2, Legaia Duel Saga, Kingdom Hearts, God of War, Jak & Daxter, Devil May Cry, Disgaia, Onimusha…je continue?

Le succès de la console n’appartient pas qu’à Sony, mais bien aux centaines de jeux qui ont permis une telle popularité, tellement nous avons eu droit à du gratin.

Si aujourd’hui il s’agit de la seule console de Sony qu’il me manque (mais ce n’est que provisoire, le temps pour moi d’y remédier), il s’agit aussi de la console sur laquelle je me suis essayé au plus grand nombre de jeux (et quand je vous dis que je mangeais souvent des pâtes quand j’étais étudiant, ce n’est pas exagéré…bon, des pâtes et du MacDo aussi ^^’).

Pour mon prochain épisode, nous allons revenir à la bonne vieille Nintendo, ancrée dans les esprits de tous les joueurs, en nous arrêtant sur sa charmante petite console portable, la Game Boy Advance.

Les trois jeux que j’ai choisi pour celle-ci confirment d’ailleurs ma passion pour le RPG à la japonaise, même si vous constaterez que chacun de ces jeux possède une identité si particulière que leurs différences sont flagrantes.

Et vous, quels sont les trois jeux PS2 que vous emmèneriez avec vous, histoire de vous détendre entre deux missions en vue de sauver la galaxie ?

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

7 réflexions sur “Mes indispensables sur…PS2 !

  1. J’ai un très bon souvenir de la PS2 et lorsque tu as mentionné dans ton précédent post que venait le tour de cette console, je me suis dit que se serait assez facile. Et puis, j’ai commencé à penser aux jeux qui m’ont marqué et là, j’ai eu un problème. J’ai joué à beaucoup de jeux sur cette console, mais très peu m’ont marqué (je ne me souviens même plus de tout les jeux que j’ai, et il a fallu que je regarde sur le net une liste des jeux sortis sur PS2). Je me souviens pourtant de plusieurs jeux, mais je ne peux pas les mettre dans un top 3 tout simplement car la plupart sont ok, mais sans plus.
    J’avais commencé à acheter chaque RPG qui sortait sur la console à ses débuts en commençant par Orphen, Evergrace, Summoner, Ephemeral Fantasia et Dark Cloud.
    J’ai moins apprécié Grandia 2 par rapport à son ainé, sûrement parce que le soft était en anglais, et puis on ne retrouvait pas les graphismes du premier que j’avais bien aimé. Puis vint SO3, lui aussi en anglais (en ce temps là, j’avais un sérieux problème avec les jeux en anglais…) et lui aussi différent de SO2. Pourtant il était très bon (je l’ai bien apprécié) et le fait qu’il fasse parti de ton top 3 n’est pas étonnant. J’aurais aimé que le 5 ressemble à celui-là. Il aura fallu attendre la fin de vie de la PS2 pour avoir 2 autres bon RPG (et traduit cette fois ci) que sont Wild Arms 5 et Rogue Galaxy.
    Mais bon il est temps de passer à mon top 3.

    En premier et ce n’est pas une surprise puisque je l’avais mentionné dans mon top 3 PS1, il s’agit bien sûr de FFX. Beaucoup de qualité, tant à l’histoire qu’à sa durée de vie, en passant par les invocations. Le FF qui pour moi à la plus belle cinématique. Il aurait eu le système de combat du XII et il aurait été plus que parfait.

    En deuxième, il y a la série des GTA. Trois opus sortis sur PS2. Le monde ouvert de San Andreas était énorme! Cependant mon préféré est GTA Vice City, juste pour la bande son (radio V-rock). Le seul GTA avec du Iron Maiden, Mötley Crüe, Megadeath…Des fois je me baladais en voiture juste pour pouvoir écouter ces musiques.

    Et le troisième, Sly 2. Bien que le troisième opus fut meilleur, c’est celui-ci dont je garde le meilleur souvenir. L’humour, le gameplay…Les exposés des plans, tout était très bon dans ce jeu (et même le doublage en français!). Et même si il parait enfantin, le scénario est un peu plus mature qu’il n’y parait (notamment la fin, qui se reflète dans le 3). Seul défaut, il est assez facile et manque donc de challenge, mais au final ce n’est pas un problème.

    Voilà pour mon top 3 PS2. Je n’ai pas cité DQVIII, qui était très bien tout simplement car il ne m’avait pas réellement marqué par rapport aux jeux de mon top 3. Et comme je n’ai jamais joué à Kingdom Heart autre que sur DS…
    Un autre jeu qui aurait pu être au classement, Okami, avec une direction artistique aux petits oignons.

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Kalced, et comme d’habitude, je te dis un grand merci pour ton commentaire et ton Top !
      Hé oui, l’air de rien, le catalogue de la PS2 est particulièrement énorme, et elle a lancé un grand nombre de licences, dont notamment les Sly que tu mentionnes. J’avais également adoré le 2 et le 3. Et si le 4, sorti sur PS4 et Vita, était plutôt bon, je n’ai pas autant vibré que pour les autres épisodes (dont j’ai une petite préférence pour le 3).
      Par contre décidément, c’est marrant quand je vois les RPG que tu cites, parce que, à part Orphen, je me suis laissé tenté par les autres, dont Evergrace, que j’avais trouvé pas mal à l’époque, et j’ai même découvert des années après qu’ils avaient sorti une suite à ce jeu pourtant très discret.
      J’avais adoré Grandia 2 malgré la barrière de la langue, et pareil que toi, l’anglais me posait pas mal de problème et j’évitais tant que faire se peut. Grandia 2 et Star Ocean 3 étaient des exceptions, avec quelques rares autres. Je ne joue régulièrement à des jeux sous-titrés anglais que depuis la PS3 et surtout la PS Vita et leurs nombreux jeux de niche, qui ne nous laissent guère le choix.
      Mais pour en revenir à Grandia 2, j’avoue que j’adore son système de combat, et un nouvel opus me mettrait dans tous mes états (déjà que là, je suis entrain de découvrir entre autre Grandia 3, depuis que je me suis fait un compte PSN US, et qu’il est excellent ^^). Mais en tous cas, c’est dommage que l’anglais t’ait rebuté à l’époque, parce que le jeu est vraiment bon 😉
      Quant à Wild Arms 5, tout simplement génial, et Rogue Galaxy, j’hésitais entre Dark Chronicles et lui, tellement je l’ai adoré !!
      Ton choix de FFX ne m’étonne pas, c’est vrai que c’est un Final Fantasy particulièrement réussi, qui a su assurer la transition avec les voix audio et les décors entièrement en 3D tout en parvenant à être magnifiques, et comme tu l’as souligné, ses cinématiques sont encore aujourd’hui superbes. Un vrai chef d’oeuvre, qui ne fait que me rappeler à quel point une pression phénoménale pèse sur les épaules de FF XV.
      Quant aux GTA, oui, ce sont vraiment d’excellents jeux, il n’y a pas à dire, et c’est grâce au 3 que la série a su trouver un public impressionnant, mais comme toi, ma préférence va cette fois à Vice City pour son ambiance !
      En tous cas, c’est un très bon top que tu as là, et tu m’as d’ailleurs fait penser que je n’ai même pas parler d’Okami, qui est aussi une jolie petite perle !

      J'aime

    1. Salut Olegeek,
      Je te remercie pour tes commentaires sur mon blog, ça me fait plaisir 🙂
      Je suis désolé de ne te répondre que maintenant, j’étais en plein déménagement et le temps de recevoir Internet à la maison, je n’avais pas la possibilité de répondre convenablement aux commentaires sur mon blog !
      Je suis assez d’accord sur le fait que la PS2 nous a réservé de belles expériences, parfois même plus intenses que sur les consoles actuelles, malgré le fossé technique.
      Néanmoins, encore aujourd’hui, on a quand même droit à de bien belles expériences de jeux (même si on est bien plus assistés ^^)

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s