[UNBOXING] No Man’s Sky – Edition Limitée d’occasion…Ah non ! (PS4)

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-9

Bonjour à tous,

C’est avec un peu de retard que je vous propose le déballage de l’édition limitée de No Man’s Sky, un jeu qui aura fait parler de lui pour ne pas être l’expérience tant attendue par les joueurs. Si son édition Limitée n’est pas trop mal, nous diront que le trajet de la livraison a dû effectivement faire un détour dans un champ d’astéroïde vu l’état dans lequel je l’ai trouvée.

Un mot sur le jeu

Je fais partie de nombreux joueurs qui attendaient No Man’s Sky pour découvrir une toute nouvelle expérience vidéoludique. Malheureusement, la pression était trop élevée pour les développeurs, semble-t-il, car à la dernière minute, ils commençaient à faire des déclarations sur des ajouts qui permettraient de gérer sa propre base, et surtout : de corriger de très nombreux bugs.

Et puis il y a le syndrome du patch day one qui, ici, a frappé très fort. Ceux qui possédaient le jeu avant sa sortie (bon, évidemment, certains diront que c’est pas juste, mais suivez tout de même ma démonstration) devaient redémarrer une nouvelle partie pour que les ajouts du patch soient pris en compte. En soit, ce n’est pas sur la forme que cette conséquence est préjudiciable, mais plus sur le fond, qui confirme une malheureuse : en gros, aujourd’hui, les trois quarts des jeux qui sortent ont un patch day one.

Traduction : les jeux qui passent gold ne sont pas aboutis. Qu’il y ait des bugs, je veux bien comprendre, et que l’on fasse des patchs pour cela aussi. Mais il s’agit là d’un patch day one qui revoit carrément le gameplay et élucide des problèmes aussi gros qu’un éléphant dans un magasin de porcelaines (genre personne ne s’était rendu compte que le peu de peu de place de l’inventaire poserait problème ?).

Je ne rentrerai même pas dans le débat du downgrade, vous avez la possibilité de voir les comparaisons choquantes sur le net (notamment cette comparaison très connue sur fond de musique de Jurassic Park, entre la planète luxuriante à la faune débordante de vie et, non sans une certaine exagération, l’image d’un extra-terrestre tout particulièrement mal fichu qui ère sans but), même si ce n’est pas le point qui m’a le plus agacé.

Non, car au final, je trouve le jeu plutôt pas mal. Lassant à la longue, mais pas mal. L’immersion est saisissante, grâce à une ambiance sonore particulièrement bien travaillée, et puis se balader de planète en planète, de systèmes en systèmes, cette sensation de découvrir des lieux mystérieux qui amplifient votre solitude tout en vous donnant le goût de l’exploration, j’en suis fan. Et puis après tout, chacun de nous vivra une expérience unique, pour cela, le contrat est respecté.

Un moment que j’ai beaucoup aimé, c’est lorsque j’ai découvert une immense planète entourée de ses satellites. En me posant dessus, j’ai vite déchanté, car il n’y avait pas de faune, la température était extrêmement basse et l’air toxique. Pas d’humeur à privilégier la survie sur l’exploration, j’ai quitté la planète sans attendre, mais depuis le cockpit, j’apercevais l’un de ses satellites, tout près.

Après tout, pourquoi ne pas y faire un détour ? Au pire, cela me ferait un nouvel astre à répertorier. Hé bien en m’y posant, j’y ai découvert un monde superbe, très loin des paysages désolés de la planète autour de laquelle il orbite. Les animaux étaient nombreux, certains se déplaçaient en (petit) troupeaux. Alors oui, on n’est pas dans du visuel annoncé, mais il y avait de quoi faire son petit effet, et alors que je gravissais à pied une colline pour surplomber la vallée dans laquelle je m’étais posé, j’avais une vue tout simplement renversante de l’immense planète d’où je venais.

Avec les oiseaux dans le ciel, je vous promets que cela fait son petit effet.

Histoire de vite déchanter, en parlant d’oiseaux, il y a juste une petite chose que j’aimerais demander aux programmeurs. Le concept du jeu -pour ne pas dire l’une des activités principales, est d’explorer et de répertorier les espèces végétales et animales. Pour cela, on dispose d’un scanner qui doit viser l’objet en question ne serait-ce qu’un dixième de seconde pour pouvoir poursuivre son analyse. OK !

Mais en ce qui concerne ces P…ns d’oiseaux qui passent leur temps à zigzaguer dans le ciel, on peut parfois passer plusieurs minutes à essayer d’en chopper un sur le viseur mais non, même avec le zoom et même si on est bien dessus, le scan ne démarrera que quand il voudra. Alors ma question est la suivante : avez-vous testé le scanner ? Ce jeu, qui est censé être quand même un moment zen, sans violence et limite new age, parvient à m’énerver autant qu’une mort dans Dark Souls quand il s’agit de scanner des oiseaux. Dès lors, quand j’arrive sur une planète et que je vois qu’il y aura le moindre volatile, je déprime déjà.

Bref, le jeu est loin d’être parfait et oui, il est très répétitif dans ses mécanismes, même s’il nous invite à visiter une infinité de planètes. Il est presque dommage d’avoir de si vastes terrains de jeux générés de manière procédurale avec faune et flore, des stations spatiales et un système de commerce, sans pouvoir avoir réellement l’impression de s’amuser. En tous cas, c’est ce que j’ai ressenti au bout d’une dizaine d’heures, avec en plus, le sentiment de n’avoir pas fait grand chose.

A dire vrai, il me rappelle le sketch des Inconnus qui parodient Star Trek, et dans lequel il ne se passe…rien…Rien à un point que même les personnages de la série s’en rendent compte (« on attend capitaine, mais pour l’instant, il n’y a rien »… »Ah, capitaine, sur l’écran de contrôle…il n’y a rien du tout !!! » :D)

Quel dommage pour un jeu qui s’annonçait si prometteur.

Une note sur la livraison

Avant de vous montrer les photos du déballage, j’aimerais aussi vous faire part de l’expérience malheureuse de la livraison de mon exemplaire. Commandé chez Amazon.fr, j’attendais ça :

00

Et j’ai eu ça :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-2

Un exemplaire dégueulasse, décollé de partout, tout cela parce que le jeu était dans un maigre emballage sans rien. Quand je vois le mal que se donnent les ebayers à qui j’ai eu à faire jusqu’à maintenant, alors que ce ne sont pas de gros professionnels (mais au moins, j’ai droit à un emballage costaud, du papier bulle bref, quelque chose de propre !), et qu’à côté de cela, Amazon est capable de vous balancer vos produits dans du carton sans se poser la moindre question, et alors même que je paie le prix fort en Fdp, histoire de recevoir le jeu dans de meilleurs délais, vivant à la Réunion, je vous avoue que la logique m’échappe.

Dire que quand je venais de recevoir mon colis, je venais tout juste d’en commander un autre avec une vingtaine de mangas dedans, je peux vous dire que les jours qui ont suivi, j’ai serré les fesses, pardonnez mon expression ! Alors heureusement, pour cette petite histoire, je les ai reçus en bon état et dans leur bon nombre, mais l’air de rien, le carton était entrouvert. Charmant.

Donc, Amazon, je sais qu’ils ne dépendent pas des aléas de la livraison, mais l’emballage se passe chez eux, et je trouve déplaisant d’acheter un produit neuf, plein pot, de payer la livraison plein pot, les douanes éventuelles, pour se retrouver avec un produit d’occasion qui donne l’impression d’avoir pris l’eau.

Je sais bien que parmi vous, certains m’auraient suggéré de renvoyer le produit. Mais d’une, il faut savoir que je suis en cours de déménagement et que je n’ai malheureusement pas le temps ni la patience d’entamer une procédure d’échange avec Amazon, et de deux, l’essentiel était que j’avais le jeu, et que, outre l’emballage, tout le contenu était intact, comme vous allez pouvoir en attester.

Mais pour ce coup-là, je ne félicite pas Amazon pour son manque de professionnalisme à la racine, même si pour d’autres fois, je les ai trouvés au contraire très professionnels et arrangeants.

L’Edition Limitée

J’ai beaucoup écrit, une fois encore, mais nous voici enfin au moment du déballage de l’Edition Limitée. Nous n’avons là rien d’exceptionnel, mais elle n’est pas trop mal. Un peu à l’image du jeu, à vrai dire. Je vous épargne donc la photo de la Box en très mauvais état. Son ouverture s’effectue comme pour un livre :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-3

Un miracle que le steelbook soit intact, mais il est bel et bien là, tout beau tout neuf sous blister.

Photos de la face avant du steelbook :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-4No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-5

La tranche du steelbook :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-6

La face arrière :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-7

La vue d’ensemble de l’intérieur, avec le disque :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-8

Et sans le disque. Admirez au passage la très belle illustration. Je la trouve particulièrement réussie :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-9

Nous avons ensuite un petit comics basé sur l’univers du jeu. Très court mais plutôt bien fait :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-10

Vous pouvez voir que le comics est mince :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-11

Deux pages du comics :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-12

Enfin, nous avons droit à un beau petit artbook avec sa couverture cartonnée, comme j’aime, dans un format qui rejoint celui des artbooks d’Uncharted : Nathan Drake Collection et Uncharted 4 :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-13

Une vue de la tranche :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-15

Quelques pages, proposant des illustrations tirées du jeu :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-16No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-17No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-18

Pour finir, une photo d’ensemble de No Man’s Sky dans son Edition Limitée sur PS4 :

No Man's Sky - Edition Limitée - PS4-19

Mon article prend fin ici. Comme vous pouvez le constater, mes sentiments sont mitigés sur le jeu, même si j’insiste sur le fait qu’il y a de nombreux points positifs, malgré une véritable lassitude qui s’installe rapidement au bout de quelques heures de jeu. Quant à l’édition limitée du jeu en elle-même, je l’aurais appréciée à sa juste valeur sans cette petite contrariété liée à la livraison.

J’espère néanmoins que ce déballage vous aura plu.

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

2 réflexions sur “[UNBOXING] No Man’s Sky – Edition Limitée d’occasion…Ah non ! (PS4)

  1. Fâcheuse expérience…. Mais très étonnant de la part d’Amazon, qui est en mon sens le meilleur site e-commerce au monde. Personnellement je n’ai jamais reçu le moindre colis abîmé avec eux… La seule mésaventure que j’ai eu avec eux c’est quand l’un de mes colis avait disparu en pleine nature (à l’époque j’habitais à Malte donc ça s’explique !). Du coup j’ai appelé le service client et en 30 seconde c’était réglé. Ils m’ont remboursé et m’ont renvoyé un nouveau colis que j’ai reçu dès le lendemain ! En gros, je pense que tu aurais du les appeler, ils auraient réglé ça illico presto. De plus, il me semble qu’il est écrit sur le site qu’il faut signaler tout colis endommagé. Bonne continuation l’ami j’espère que ton déménagement s’est bien passé !

    Aimé par 1 personne

    1. Hello, merci pour ton commentaire et désolé pour la réponse tardive.
      Suite à mon déménagement, je n’ai pas eu accès à Internet pendant quelques temps, jusqu’à aujourd’hui ^^’
      Pour ce qui est de mon soucis, tu as raison de préciser qu’Amazon a un bon SAV, très réactif d’ailleurs, car j’ai déjà eu affaire à eux et effectivement, ils ont toujours été réactifs. Mais comme je l’explique dans cet article, à cause du déménagement, je n’ai pas eu le temps de me lancer dans une procédure de remplacement avec eux.
      Ca ne m’empêche pas de continuer à commander et précommander auprès d’eux, bien sûr. D’ailleurs, maintenant que j’ai Internet, je vais pouvoir y passer une grosse commande de mangas 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s