Mes premiers pas sur Playstation VR

playstation-vr-10

Bonjour à tous,

En une soirée, j’ai piloté un vaisseau, j’ai conduit de beaux bolides sur des circuits norvégiens et japonais, mais j’ai aussi assisté à un concert d’Hatsune Miku ! Oui, vous l’avez sans doute deviné, aujourd’hui je vous propose un article un peu particulier, car j’ai décidé de vous parler de mon premier contact avec la Playstation VR, qui concrétise l’un de mes rêves d’enfant, la réalité virtuelle.

C’est depuis les années 90 que la réalité virtuelle me fascine, tout en restant inaccessible. En effet, jamais je n’avais pu tester tous ces casques que je voyais sur les magasines de jeux vidéo, lesquels clamaient que l’avenir était là, que la réalité virtuelle était enfin possible ! La seule expérience que j’en avais eue, et qui m’avait déçu et fait réaliser que la réalité virtuelle avait encore du chemin à faire, était l’essai d’un jeu de tir dont je n’ai jamais connu le nom, sur un stand spécial au Futuroscope, à la fin des années 90. Le seul souvenir que j’en retire aujourd’hui est que le casque me chauffait la tête, mais point d’immersion.

Ces dernières années, l’actualité vidéoludique s’est à nouveau tournée vers les casques de réalité virtuelle, les développeurs pensant -peut-être à raison, le temps nous le dira, que cette fois, la technologie était prête, et le joueur aussi. Ont été annoncés plusieurs casques, parmi lesquels le plus connu, l’Oculus Rift, mais aussi et surtout, celui qui fait l’objet de mon article, le casque Playstation VR, prometteur de par un prix particulièrement accessible pour la technologie qu’il représente (comptez tout de même 400,00 EUR, sans compter la Playstation Camera obligatoire).

Par précaution, j’en avais réservé un exemplaire dès le lancement des précommandes, mais je vous avoue que jusqu’à sa sortie, je n’étais pas sûr de le vouloir vraiment, et je me suis même demandé si je n’allais pas annuler ma précommande, histoire d’attendre un peu le voir évoluer.

Mais finalement, je n’ai pas échappé à la curiosité de découvrir cette toute nouvelle expérience, et après pas mal de soucis de livraison, entre la douane et mon récent changement d’adresse, j’ai fini par recevoir la Playstation VR. Enfin !

Le packaging

playstation-vr

Le Playstation VR bénéficie d’un packaging soigné, qui propose en premier lieu un emballage cartonné épuré, puis une très jolie boîte :

playstation-vr-2

Dès l’ouverture, on découvre un guide de mise en route :

playstation-vr-3

Puis tout le matériel qui accompagne le casque :

playstation-vr-4playstation-vr-5playstation-vr-6playstation-vr-7

Et enfin, le superbe casque Playstation VR :

playstation-vr-8playstation-vr-9playstation-vr-10

Le casque bénéficie d’un superbe design, et en plus, il est léger. Un bon point pour un casque de réalité virtuelle, ce qui facilitera l’immersion.

L’installation

J’ai vu pas mal de personnes se plaindre de l’installation du casque, mais que les plus paresseux comme moi se rassurent : ce n’est pas si compliqué, si vous suivez sagement les indications du guide de mise en route. Sur quelques pages seulement, nous avons droit à des schémas et nous nous y retrouvons très facilement, car les câbles sont numérotés.

Il s’agit de connecter la PS4 en HDMI à un processeur, qui sera lui-même branché en HDMI à la TV, et de connecter ensuite le casque VR au processeur. Casque auquel on va connecter des écouteurs (livrés avec) et qui servent à renforcer l’immersion sonore.

Il convient d’allumer la PS4 en premier, le processeur s’active en même temps, puis le casque en second. Au démarrage, la console nous oriente vers la configuration du casque, et nous propose même un petit tutoriel pour l’enfiler, et c’est parti.

Du déballage du matériel au moment où je me suis retrouvé avec le casque sur la tête, j’ai compté une bonne demi-heure, ce qui n’est pas si long finalement.

L’expérience

Mes premiers pas dans la réalité virtuelle m’ont plongé instantanément en immersion dans les jeux auxquels j’ai joué. Je me suis constitué un petit catalogue de départ assez varié, à l’occasion, que je recense ici par ordre alphabétique :

DRIVECLUB VR

jeux-driveclub-vr

C’était inévitable. Tester un jeu de voiture en VR, c’est une expérience qu’il faut absolument essayer, et à ce titre, nous avons eu droit à une édition de DriveClub spécialement dédiée à la VR. Les sensations sont plutôt bonnes, on peut regarder partout autour de nous, l’intérieur de la voiture est plutôt bien rendu et l’immersion est au rendez-vous. Par contre, il convient de relever que le jeu est particulièrement laid, est que l’on est loin de la beauté du titre d’origine. L’air de rien, ça casse un peu l’immersion. C’est d’autant plus dommage qu’il s’agit là du seul jeu de voiture bénéficiant du Playstation VR pour le moment. Il réserve quand même quelques moments fun !

EVE VALKYRIE

jeux-eve-valkyrie

Eve Valkyrie est le jeu que j’attendais pour tester la VR, et je vous confirme que c’est mon chouchou pour le moment ! Fan des Wing Commander III et IV, avec -dois-je dire, Mark Hamill dans le rôle du Colonel Christopher « Coeur de Tigre » Blair, j’ai enfin pu réaliser mon rêve de gosse : piloter un vaisseau de combat, et ça dépote ! Entre la propulsion dans l’espace depuis la station spatiale, les vols en escadrons et les batailles spatiales, il ne vous faudra que très peu de temps pour vous prendre pour un vrai pilote. L’immersion en VR est particulièrement réussie, nous avons également droit à un cockpit entièrement modélisé, et on peut même voir notre propre corps. Ce dernier suit d’ailleurs nos mouvements quand nous bougeons. Un petit côté réaliste qui passe bien ! Et puis voler dans l’espace, zigzague rentre les astéroïdes et les immenses vaisseaux spatiaux vous convaincrons que la VR sait vous dépayser. Un vrai coup de coeur.

HATSUNE MIKU : FUTURE LIVE

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Attention, je précise qu’il ne faut pas voir ce titre comme un jeu, mais comme une expérience. Il vous permet tout simplement d’assister à quelques chansons de Miku en live, sur plusieurs points de vue (avec la possibilité de bouger avec le PS Move ou la Dualshock, ou encore de crier « Miku », mais c’est très gadget). Il faut vraiment être fan pour apprécier, et il se peut que j’adore Miku, et qu’avoir eu l’impression d’assister à son concert, hé bien je risque la répétition en disant que j’ai adoré !!! Mais en toute objectivité, à moins d’être fan, cette expérience n’aura que peu d’intérêt à vos yeux.

REZ INFINITE

jeux-rez-infinite

Voici sans doute l’une des expériences les plus hallucinantes de la VR sur PS4 ! Rez est un jeu sorti il y a une quinzaine d’années sur Dreamcast, à l’origine, et il s’agit d’un shoot musical qui s’adapte parfaitement à la VR. Entre la musique surboostée et la sensation de vitesse que l’on peut ressentir, le jeu vous transporte dans un autre monde et réussit à vous offrir une immersion des plus appétissantes.

PLAYSTATION ROOM VR

THE PLAYROOM VR_20161031173822

Le Playstation Room, qui au passage est gratuit, permet une bonne première approche de la VR. Il nous propose quelques mini-jeux, seul ou à plusieurs (sachant qu’une personne porte le casque, et l’autre est face à l’écran). Par exemple, j’ai testé en premier un petit jeu de plateforme tout mignon, c’était d’ailleurs ma toute première expérience VR, et le scrolling m’a fait si bizarre que j’en ai eu le vertige les premières secondes. Mais l’on s’y habitue vite. Avec ma compagne, nous avons testé un jeu où avec le casque et la manette, on entre dans un saloon, et l’autre joueur voit sur l’écran le bandit sur lequel nous devons tirer avec…une ventouse ! Un autre mini-jeu propose au porteur du casque de se glisser dans la peau d’un chat caché derrière un rideau, pendant que l’autre joueur guide une souris, et doit s’arrêter à chaque fois que le chat sort de sa cachette. Une version de 1,2,3 soleil, en somme. Nous n’avons pas tout essayé, mais j’ai vu une sorte de salle de jeu où l’on peut dépenser les pièces gagnées dans les mini-jeux pour débloquer des figurines et des décors qui se placent automatiquement dans une salle reconstituée en VR.

Comme vous pouvez le voir, j’ai eu l’occasion de m’essayer à pas mal de jeux en VR, et le résultat est plutôt positif, au niveau de l’immersion et du fun. Néanmoins, je ne saurais que vous donner quelques conseils, pour ceux qui débutent dans la VR :

  • Evitez de jouer trop longtemps lors de vos premières parties (deux heures me paraît être un gros maximum, je précise bien : quand on n’a pas l’habitude !!)
  • Evitez de jouer à trop de jeux différents à la suite, également. Je pense qu’il vaut mieux s’impliquer une bonne fois dans un jeu en particulier, et revenir plus tard sur un autre, plutôt que de les enchaîner.
  • De nombreux conseils vous seront donnés sur la PS4, évidemment, parmi lesquels je retiens les suivants : peu d’obstacles autour de vous, et une pièce éclairée.

Au fur et à mesure, on s’habitue au casque et à cette toute nouvelle façon d’aborder les jeux vidéo, et si je suis très impatient de découvrir le futur de la Playstation VR, ainsi que les jeux qui vont avec, j’émets une simple réserve : j’espère que nous n’aurons pas droit qu’à des jeux type « compilations de mini-jeux » mais que nous aurons droit, d’une part à de véritables expériences immersives et percutantes, et d’autre part, que si la VR est en supplément sur certains jeux, que son usage soit efficace et ne relève pas de l’anecdotique.

Pour le moment, en bon trekkie, j’attends de voir ce que nous réserve le futur jeu Star Trek développé pour la VR.

J’espère que cet article vous a plu, et qu’il vous a donné une petite idée de ce qui vous attend si vous craquez pour la Playstation VR. Moi, j’aime bien !

Bien à vous,

Hyperion_Seiken

Publicités

3 réflexions sur “Mes premiers pas sur Playstation VR

  1. Ce Playstation VR me fait énormément de l’oeil depuis sa sortie et je compte me le prendre durant cette année. En plus, comme j’adore me faire peur, le dernier Resident Evil devrait me faire beaucoup d’effet avec le casque virtuel… J’en tremble d’avance ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Ah oui c’est vraiment sympa ! Avec du recul, j’avoue que ce n’est pas ce que j’utilise le plus avec la PS4, mais il paraît que Resident Evil 7 est particulièrement réussi. Je dis bien « il paraît », parce que je ne l’ai pas encore pris. J’hésite parce que ça peut vraiment me faire flipper, surtout qu’avec le casque, on a un bon sentiment d’immersion 😀 peut-être qu’un jour, j’affronterai ma peur et j’aurai le courage d’y jouer !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s